Sortons l’Agriculture du Salon, Édition 2, La Bellevilloise

Sortons l’Agriculture du Salon donne la parole à ceux qui inventent le monde de l’alimentation de demain. Pendant une journée, les acteurs de la démocratie alimentaire, qu’ils soient paysans, cuisiniers, artisans, intellectuels, scientifiques, artistes ou, plus simplement, citoyens-mangeurs sont invités à se retrouver à la Bellevilloise à Paris. Cette seconde édition de Sortons l’Agriculture du Salon le 3 mars 2018 sera l’occasion de s’interroger collectivement sur la suite des États Généraux de l’alimentation, de poursuivre les réflexions entamées en 2017 sur la nécessité d’une exception agricole et d’imaginer les moyens à mettre en œuvre pour une transition alimentaire et écologique.

Sortons l'Agriculture du Salon

Conférénces et tables rondes

Une conférence d’ouverture et une conférence de clôture pour prendre de la hauteur sur un sujet ; et de nombreuses tables rondes pour débattre des grandes problématiques alimentaires aujourd’hui.

Initiatives

De nombreuses initiatives sont aujourd’hui portées par des associations, startups, ONG. Quelles sont-elles? Inspirantes, exemplaires, prônant le zéro déchet, solidaires et attentives à la santé des hommes comme de la planète, on pourra les découvrir tout au long de la journée.

Marché de producteurs, artisans, livres

Paysans, producteurs, artisans qui oeuvrent pour une agriculture paysanne et de proximité seront présents au sein d’un marché pour faire découvrir leurs produits.

Cuisine

Penser, oui, mais tout en mangeant bien. Au menu : des propositions culinaires pensées par les cuisiniers de l’Alliance des cuisiniers Slow Food, pour une alimentation juste et durable. Trois plats mettront en lumière leurs engagements et leurs collaborations autour des semences, de la pêche artisanale et des races de viandes anciennes.

Ateliers

Des ateliers participatifs pour réfléchir en petits groupes à des actions communes à développer. Mais aussi des ateliers pour apprendre à faire et des ateliers pédagogiques pour l’éducation alimentaire des plus jeunes.

Culture

Pas de festival sans donner la parole aux créatifs aussi : photographes, auteurs, cinéastes et même musiciens qui avant même d’être des artistes sont d’abord des citoyens ! Les auteurs qui interviennent dans les débats se retrouveront ensuite à la table du libraire pour signer leurs ouvrages.

  • Tout
  • Conférences, tables rondes
  • Ateliers, discussions
  • Culture
  • 10h30 - Conférence d’ouverture : Agriculture en transition

    10h30 - Conférence d’ouverture : Agriculture en transition

    10h30 : Conférence d’ouverture
    Agriculture en transition  

    Marc Dufumier, agronome et enseignant-chercheur, conseiller auprès de la Fondation pour la Nature et l’Homme.

    En savoir plus : Il faut revoir complètement la copie de notre agriculture

  • 11h - Rencontre : Le sol vivant comme socle d’une agriculture optimiste

    11h - Rencontre : Le sol vivant comme socle d’une agriculture optimiste

    11h : Rencontre
    Le sol vivant comme socle d’une agriculture optimiste

    Intervenants :
    – Alain Canet, directeur Arbre et Paysages du Gers
    – François Mulet, maraîcher à Breteuil sur Iton dans l’Eure et membre fondateur du réseau Maraîchage Sol Vivant.
    – Alain Delangle, éleveur bio en Normandie
    – Olivier Tassel, agriculteur en Seine Maritime, membre du GIEE Sol en Caux

    Modération : Arnaud Daguin
    Une table ronde en collaboration avec Pour une Agriculture du Vivant

    En savoir plus : Le sol vivant comme socle d’une agriculture optimiste

  • 11h - Table ronde - Semences : l’artisan semencier, un chercheur-producteur de biens communs

    11h - Table ronde - Semences : l’artisan semencier, un chercheur-producteur de biens communs

    11h : Table ronde
    Semences : l’artisan semencier, un chercheur-producteur de biens communs

    Le développement des semences paysannes demande une reconnaissance des savoir-faire pour faire face à la mainmise des grands semenciers sur notre alimentation. La coopération entre semenciers, maraîchers et cuisiniers trace les perspectives d’un projet de société. Quelles pratiques ? Pour qui ? Dans quelles conditions ? À quel prix ?

    Intervenants :
    – Sabine Caron, co-directrice de Minga
    – Estelle Belbes, cogérante et artisane semencière à Graine El Pais
    – Patrice Gelbart, Cuisinier de l’Alliance Slow Food des cuisinier(e)s
    – Xavier Mathias, Fermes d’Avenir et école du Breuil

    Modération : Pascale Brevet, Alimentation Générale – Une table ronde en collaboration avec Alliance Slow Food des cuisinier(e)s

    En savoir plus : Grand entretien : Collini sème des graines et récolte du goût

  • 11h - Table ronde Manger à l’heure du réchauffement climatique

    11h - Table ronde Manger à l’heure du réchauffement climatique

    11h – Table ronde
    Manger à l’heure du réchauffement climatique

    L’alimentation est à la fois cause et victime du réchauffement climatique. Elle émet à elle seule 30% de gaz à effet de serre, dus pour l’essentiel à l’agriculture et l’élevage intensifs. Mais notre nourriture est aussi la première victime des sécheresses ou inondations provoquées par les dérèglements du climat. Alors, de la terre à l’assiette, comment agir pour une alimentation durable?

    Intervenants :
    – Laurent Pichaureaux,  chef du Restaurant Esens’All
    – Yves Leers, journaliste
    – Tania Pacheff, nutritionniste
    – Félix Noblia, agriculteur, éleveur, société Larrous à Bergouey-Viellenave, Pays basque

    Modération : Paule Masson, journaliste à l’Humanité

  • 12h - Table ronde : Manger bien est-ce plus cher ?

    12h - Table ronde : Manger bien est-ce plus cher ?

    12h – Table ronde
    Manger bien est-ce plus cher ?

    Manger et manger « mieux » serait-il plus coûteux et, ainsi, réservé à des franges favorisées de la population  ? On devine que l’argument sert à discréditer les alternatives au modèle industriel. Au-delà du prisme de la valeur économique, il s’agira de mettre en débat les présupposés d’une telle question et la nécessité de son élargissement à la valeur sociale, morale, culturelle et symbolique, de nos nourritures et des moyens de les produire.

    Intervenants :
    – Olivier Assouly, Philosophe
    – Lionel Astruc, coordinateur fondation Ekibio
    – Hélène le Teno, directrice Secteur Transition Ecologique Groupe SOS
    – Lelio Stettin, fondateur du Zingam
    – Caroline Vignaud, Chef Foodcheri

    Modération : Camille Labro, Alimentation Générale – Une table ronde en collaboration avec la fondation Ekibio

  • 12h - Table ronde PAC 2020 : à quelles conditions un paysan peut-il vivre correctement de son travail ?

    12h - Table ronde PAC 2020 : à quelles conditions un paysan peut-il vivre correctement de son travail ?

    12h – Table ronde
    PAC 2020 : à quelles conditions un paysan peut-il vivre correctement de son travail ?

    Au mois de novembre 2017, la Commission Européenne a suggéré que « les Etats membres devraient assumer une plus grande part de responsabilité » quant à la  « nouvelle » PAC en pleine réforme. Cette suggestion semble impliquer le désengagement de l’Europe et augmenter le risque de la distorsion de la concurrence. La volonté d’une politique commune, existe-t-elle encore ? Quelles mesures sont à prendre pour réorienter la PAC vers les petites exploitations et pour aider l’installation des jeunes ?

    Intervenants :
    – Patrick Ferrère, directeur général d’agriDées
    – Mathieu Courgeau, paysan en Vendée, membre du Comité national de la Confédération paysanne.
    – Pascal Erard, Responsable plaidoyer du CFSI
    – Max Bauer, président de la Coordination Rurale Provence-Alpes-Côte d’Azur

    Modération : Guélia Pevzner, Alimentation Générale

  • 13h - Table ronde : Construire ensemble l’agriculture de demain

    13h - Table ronde : Construire ensemble l’agriculture de demain

    13h – Table ronde
    Construire ensemble l’agriculture de demain : quelles 
    agricultures pour quelles sociétés?

    D’ici 2020, nous risquons de perdre 45 % de nos paysans. quelles sont les  enjeux de l’installation et de la transmission aujourd’hui et comment pouvons nous faire pour les favoriser? Quelles sont les associations qui  accompagnent les paysans vers des systèmes d’agricultures plus durables?

    Intervenants :
    – Paul Reder, agriculteur et président de FADEAR
    – Michel Vampouille, administrateur de Terre de Liens au niveau national
    – Perrine Hervé Gruyer, agricultrice bio Ferme du Bec Hellouin
    – Philippe Desbrosses, agriculteur bio, Ferme de Sainte Marthe

    Modération :  Clotilde Bato, directrice SOL

  • 14h - Table ronde : Après les États Généraux de l’Alimentation que se passe t-il ?

    14h - Table ronde : Après les États Généraux de l’Alimentation que se passe t-il ?

    14h – Table ronde
    Après les États Généraux de l’Alimentation que se passe t-il ?

    Côté pile : hausse de 10% du seuil de revente à perte ; limitation des promos à 34% ; contrat de vente proposé par le producteur et non plus par le distributeur. Côté face : affaires Lactalis et Nutella ; chantage au déférencement brandit par la distribution ; manifestations récurrentes de la profession. Quel bilan pour les EGA deux mois après leurs conclusions ? Et si on les regardait sous un jour nouveau, en 4 D comme diversification, déconcentration, décarbonation et démocratisation de l’alimentation ?

    Intervenants :
    – Audrey Pulvar, présidente de la fondation pour la Nature et l’Homme
    – Temanuata Girard, éleveuse, La Ferme d’Ave, secrétaire nationale de la Confédération paysanne
    – Emilie Sarrazin, Présidente de Max Havelaar France
    – Benoit Biteau, agronome, paysan à l’EARL Val de Seudre Identi’Terre,
    conseiller régional

    Introduction : Amaury Bessard, Agence Shan
    Modération : Pierre-Yves Bulteau, Alimentation Générale

    Pour en savoir plus : Clap de fin pour les États généraux de l’alimentation

  • 14h - Table ronde : Quelles initiatives pour une alimentation sans élevage industriel ?

    14h - Table ronde : Quelles initiatives pour une alimentation sans élevage industriel ?

    14h – Table ronde
    Quelles initiatives pour une alimentation sans élevage industriel ?

    En France, 80% des animaux sont élevés en système intensif. Les impacts et externalités négatives de ce mode d’élevage sont nombreux et de plus en plus de voix se lèvent pour montrer leur désaccord avec ce système et proposer d’autres modèles. Éleveurs, restaurateurs, cantines… partout sur le territoire, des initiatives fleurissent, des coalitions se créent. Comment et pourquoi se font ces transitions vers des modèles alimentaires plus respectueux des animaux, de la planète et des êtres humains ? Qu’est-ce qui a permis cette transition ? Que faudrait-il pour que ces alternatives se développent et perdurent ?

    Intervenants :
    – Xavier Hamon, coordinateur Alliance Slow Food des cuisinier(e)s
    – Agathe Gignoux, Chargée d’Affaires publiques, CIWF
    – Laurent Chalet, éleveur de Vache Nantaise
    – Emilie Jeannin, éleveuse La Ferme de Lignières et co-fondatrice du Bœuf Ethique

    Modération : Christophe Lavelle, CNRS – Une table ronde en collaboration avec CIWF

    Pour en savoir plus : Comment imaginer une nouvelle agriculture?

  • 15h - Table ronde : Pour une santé des hommes et des écosystèmes

    15h - Table ronde : Pour une santé des hommes et des écosystèmes

    15h – Table ronde
    Pour une santé des hommes et des écosystèmes

    Intervenants :
    – Pierre-Henri Gouyon, biologiste
    – François Attali, président de Ferme France
    – Marie Brouard, maraîchère, ferme De la graine à la récolte
    – Gilles Fumey, géographe, enseignant chercheur – Sorbonne

    Modération : Pierre Hivernat, Alimentation Générale – Une table ronde en collaboration avec la Fondation pour la Nature et l’Homme

  • 15h - Table ronde : Comment les citoyens peuvent jouer un rôle dans la transition alimentaire ?

    15h - Table ronde : Comment les citoyens peuvent jouer un rôle dans la transition alimentaire ?

    15h : Table ronde
    Comment les citoyens peuvent jouer un rôle dans la transition alimentaire ?

    Le lobbying n’est plus réservé qu’aux lobbyistes. Tous les citoyens peuvent influencer le monde de demain. Des initiatives visant l’autonomie et la preuve par l’exemple peuvent infléchir la législation. Partons à la rencontre de ceux qui tentent d’écrire une nouvelle Histoire.

    Intervenants :
    – Grégory Gendre, maire d’Olus d’Oléron
    – Denise Vuillon, fondatrice des AMAP
    – Jonathan Attias, Des clics de Conscience
    – Hélène Binet, La Ruche qui dit Oui!

    Modération : Maxime de Rostolan, Fermes d’avenir – Une table ronde en collaboration avec Blue Bees et Fermes d’avenir

     

    Modération : Maxime de Rostolan, Fermes d’avenir – Une table ronde en collaboration avec Blue Bees et Fermes d’avenir

  • 16h - Partage d’expériences : Territoires innovants

    16h - Partage d’expériences : Territoires innovants

    16h – Partage d’expériences
    Territoires innovants

    Intervenants :
    – Jean-Louis Robillard, Cabinet de Consulant, Oxalis, Douais
    – Gilles Pérole, adjoint au maire de Mouans Sartoux
    – Antoinette Guhl, adjointe au maire de Paris

    Modération : Daniel Wathelet, IUFN

  • 16h - Partage d’expériences : Entreprendre autrement

    16h - Partage d’expériences : Entreprendre autrement

    16h – Partage d’expériences
    Entreprendre autrement

    Intervenants :
    – Thomas Canetti, fondateur FOOD4GOOD, poissons 100% bio et pêche durable
    –  Beena Paradin, fondatrice Beendhi, préparations bio et végétariennes inspirées de la cuisine indienne.
    – Jean-Marc Leveque, directeur Développement Durable de Triballat Noyal, entreprise familiale de produits laitiers et végétaux
    – Nicolas Crabot, Atelier Sarrasin, biscuits bio 100% sarrasin

    Modération : Augustin Mille, KissKissBankBank – Une table ronde en collaboration avec Synabio

  • 19h - Conférence de clôture : Construire ensemble une démocratie alimentaire directe

    19h - Conférence de clôture : Construire ensemble une démocratie alimentaire directe

    19h – Conférence de clôture
    Construire ensemble une démocratie alimentaire directe

    par François Collart Dutilleul

    Comment passer de « consommateur » à « citoyen-mangeur » ? Comment reconstruire un lien social fort entre nourriture, nature et agriculture ? Comment construire ensemble une véritable « démocratie alimentaire » ?

     

  • 11h - atelier : Comment acheter quand on est fauché?

    11h - atelier : Comment acheter quand on est fauché?

    11h – atelier
    Comment acheter quand on est fauché? avec Gilles Fumey

    On met toujours en avant le prix des denrées qui renchérissent nos paniers. Mais il faut ruser avec les prix et apprendre à acheter avec l’objectif de ne pas gaspiller. L’achat est une science enseignée dans les écoles de commerce qu’on pourrait aussi nous apprendre. Démonstration !
    20 personnes – deux heures

  • 15h - atelier : Agriculture urbaine

    15h - atelier : Agriculture urbaine

    15h – atelier
    Agriculture urbaine avec Pascal Hardy d’Agripolis

    Grâce à ses fermes urbaines et ses cultures en aéroponie, la start-up cultive et distribue des légumes en circuit court et s’engage à distribuer ses productions dans un périmètre inférieur à 500 mètres du lieu de production. Dans cet atelier, Pascal Hardy, fondateur et président d’Agripolis, nous explique les tenants et les aboutissants d’une méthode de culture pas tout-à-fait comme les autres…
    20 personnes

     

  • 15h - Atelier : Les petits reporters

    15h - Atelier : Les petits reporters

    15h – Atelier
    Les petits reporters avec Guélia Pevzner d’Alimentation Générale

    Alimentation Générale a décidé de confier le reportage sur le Festival
    « Sortons l’agriculture du Salon » à de jeunes interviewers, rédacteurs et dessinateurs âgés de 8 à 14 ans. Micros, plumes ou crayons électroniques à la main et avec l’aide des « vrais » journalistes, ils vont devoir  trouver et relater les moments les plus percutants ou appétissants de la journée et verront leur œuvre commune publiée le lendemain sur www.alimentation-generale.fr
    Atelier enfant – 12 personnes

  • 15h - Atelier : Parlons légumes

    15h - Atelier : Parlons légumes

    15h – Atelier
    Parlons légumes avec Camille Labro d’Alimentation Générale

    Pendant 30 minutes, les tout-petits partiront avec Camille à la découverte des légumes de saison, pour éveiller leurs sens aux vrais bons goûts des choses : balade dans le marché, observation des étals et choix des légumes, puis conversations et dégustations ludiques autour des produits choisis par les enfants.
    Atelier tout petits – 3 à 6 ans – Parents bienvenus – 2 ateliers consécutifs de 30 minutes ; 10 enfants par ateliers.
    Départ du Forum puis découverte du marché

     

  • 15h - Atelier : Lecture d’étiquette

    15h - Atelier : Lecture d’étiquette

    15h – Atelier
    Lecture d’étiquette avec Daniele Bianchi auteur de « Comment lire l’étiquette d’un aliment ? »
    Dans la jungle des mentions, obligatoires ou pas, des médailles, des macarons, des allégations et la savane du pur marketing, dont les imprimés envahissent les moindres recoins des emballages des produits alimentaires, il n’est pas toujours évident pour le consommateur de trouver son chemin. Participez à l’atelier Comment lire l’étiquette d’un aliment… pour reconnaître faux produits naturels et vrais produits chimiques !
    15 personnes

     

  • Ateliers de 15h à 18h : La cuisine des plantes sauvages

    Ateliers de 15h à 18h : La cuisine des plantes sauvages

    Ateliers de 15h à 18h
    La cuisine des plantes sauvages

    avec la Grange aux savoir-faire

    Le temps d’un atelier, transportez-vous à la Grange aux savoir-faire. Découvrez les plantes sauvages et apprenez à les cuisiner ! Ici pas de sortie… Mais La Grange débarque au salon avec ses plantes. Chaque atelier débutera par une découverte sensorielle au cours de laquelle vous pourrez observer, toucher, sentir, goûter… Comme en balade, elle sera ponctuée de quelques anecdotes sur les plantes, leurs usages, la botanique. Elle sera également ludique : Saurez vous reconnaitre une plante entière, ses feuilles, ses fleurs ? Ou saurez vous identifier lesquelles sont comestibles et lesquelles sont toxiques ? Pour la pratique : une réalisation collective d’une recette intégrant une ou plusieurs plantes sauvages

    15h – Atelier 1 : Fromage frais à l’ail des ours.
    L’accent sera mis sur la technique de découpe des herbes et se terminera par une dégustation sur du pain au levain de notre boulangère.
    12 personnes par atelier

    16h – Atelier 2 : Rouleaux de printemps sauvages.
    Apprendre à confectionner un rouleau de printemps, une façon ludique de mémoriser le nom des herbes sauvages ! Les participants pourront déguster une partie sur place et remporter leur rouleau chez eux.
    12 personnes par atelier

    17h – Atelier 3 : Energy balls aux plantes sauvages.
    Petit en-cas à la fois sain, gourmand et nutritif ! Chacun mettra la main à la pâte et dégustera ces petites bouchées d’énergie accompagnées d’une boisson nature-minute.
    12 personnes par atelier

     

  • 16h - Atelier : Goûter avec ses 5 sens

    16h - Atelier : Goûter avec ses 5 sens

    16h : Atelier
    Goûter avec ses 5 sens avec Céline et Marion, co-fondatrices de Ciboulette.

    Pour déguster, on utilise sa bouche mais aussi son nez, ses yeux, ses mains et même ses oreilles ! En s’amusant et dégustant, les enfants apprendront à mobiliser tous leurs sens et à exprimer leurs perceptions.
    Ciboulette a pour mission d’éveiller les enfants, par l’alimentation, au respect de la nature et des hommes pour construire une société pérenne.
    Atelier enfant de 5 à 10 ans- 12 personnes

     

  • 16h - Atelier Slow Food : Camembert, Livarot, Pont l’Evêque fermiers au lait cru de Normandie, du rêve à la réalité !

    16h - Atelier Slow Food : Camembert, Livarot, Pont l’Evêque fermiers au lait cru de Normandie, du rêve à la réalité !

    16h : Atelier Slow Food
    Camembert, Livarot, Pont l’Evêque fermiers au lait cru de Normandie, du rêve à la réalité ! avec Stéphane Lefébure, producteur de Tome de Bray au lait cru BIO, ferme de la Quesne à Bois Héroult et Christophe Lançon de l’Alliance Slow Food des Cuisinier(e)s.
    Du pré à l’assiette, un savoir faire séculaire et singulier,  une expérience  organoleptique  guidée par l’un des rares paysans  qui transforme  dans sa ferme l’or blanc du bocage normand, en délectable chef d’œuvre gastronomique.

    25 personnes – Atelier payant

     

  • 16h : Atelier Fabriquez votre mozzarella artisanale

    16h : Atelier Fabriquez votre mozzarella artisanale

    16h : Atelier
    Fabriquez votre mozzarella artisanale avec Nanina et WeCanDo

    Apprendrez à façonner vous-même votre mozzarella au lait de bufflone avec Julien et Franco, artisan fromager chez Nanina. Vous découvrirez les différents temps de préparation d’une mozzarella, du caillage au filage en passant par la cuisson. Repartez avec votre petite boule de bonheur.
    12 personnes

     

  • 16h & 17h - Ateliers : Joies et tracas de l’alimentation près de chez nous

    16h & 17h - Ateliers : Joies et tracas de l’alimentation près de chez nous

    Ateliers à 16h & 17h
    Joies et tracas de l’alimentation près de chez nous avec Amandine Gatien, consultante-chercheuse chez Auxilia, cabinet de conseil en transition socio-écologique.
    Partage d’expériences sur la relocalisation des systèmes alimentaires avec des collectivités territoriales, des agriculteurs et des cuisines collectives.
    Deux ateliers d’une heure – 15 personnes par atelier

     

  • 17h - Atelier : Confitures d’ici

    17h - Atelier : Confitures d’ici

    17h – Atelier
    Confitures d’ici avec Marie-Françoise Oorain

    Fruits de saison, cuisson en petite quantité, sucre de canne non raffiné…venez découvrir et participer à l’élaboration de la confiture poire-chocolat et repartez avec le pot que vous aurez réalisé jusqu’à l’étiquette!
    Atelier – 12 personnes

     

  • 17h - Atelier : Les cantines prennent de la graine

    17h - Atelier : Les cantines prennent de la graine

    17h – Atelier
    Les cantines prennent de la graine

    avec Stéphane Veyrat d’Un Plus Bio, Grégory Gendre, maire d’Olus d’Oléron et Isabelle Bretegnier.

    La cantine, est un lieu de démocratie concrète pour une autre agriculture. Venez échanger avec Isabelle Bretegnier parent d’élève et membre de « Pas d’usine, on cuisine » qui milite pour une autre cantine en région parisienne et Grégory Gendre, Maire de Dolus d’Oléron qui parce qu’il développe une cantine bio et locale, s’est opposé à donner le permis de construire pour Mac Donald sur sa commune.
    20 personnes

     

  • 17h - Atelier Slow Food : Miels des villes et miels des champs

    17h - Atelier Slow Food : Miels des villes et miels des champs

    17h – Atelier Slow Food
    Miels des villes et miels des champs

    avec Volkan Tanaci de Citybzz apiculteur à Paris et Juliette Helson Slow Food Paris Terroirs du Monde

    Découverte du métier d’apiculteur suivie d’une dégustation comparative de miel de Paris et miel du Gâtinais, par un des rares apiculteurs ayant  une double expérience (zone urbaine et  zone rurale) et  ayant obtenu une médaille d’or du meilleur miel de la métropole du Grand Paris (2016) et médaille d’Argent (2017) au Salon International d’apiculture Apimondia avec le miel de Paris.
    25 personnes – Atelier payant

     

  • 17h - Atelier : Tout n’est pas rose dans la charcuterie

    17h - Atelier : Tout n’est pas rose dans la charcuterie

    17h – Atelier
    Tout n’est pas rose dans la charcuterie

    avec Guillaume Coudray, Krys Reyniers et Eugenio Mailer.
    La charcuterie a été classée cancérogène par l’Organisation Mondiale de la Santé, mais en realité c’est le mode de production industriel qui est en question. Et malheureusement beaucoup d’artisans se sont adaptés à ce standard. Guillaume Coudray nous racontera cette bizarre histoire qui a tranformé notre jambon-beurre en produit dangereux pour la santé. Krys Reyniers, éleveur-charcutier dans le Lubéron, nous expliquera comment faire de la charcuterie selon la tradition. Thérapie libératoire en guise de conclusion : dégustation de charcuteries « libres », parce que la beauté sauvera le monde mais le plaisir aussi peut y contribuer.
    50 personnes

     

  • 18h - Atelier : Ecolandi, le mémory du potager

    18h - Atelier : Ecolandi, le mémory du potager

    18h – Atelier
    Ecolandi : le mémory du potager
    avec SOL

    Découvrez le jeu éducatif et coopératif Ecolandi qui fait découvrir, aux petits et aux grands, les techniques et savoir-faire en jardinage écologique et l’importance de la biodiversité. Ce jeu, approuvé par les conseillés pédagogiques, a été créé par la ferme pédagogique de Sainte-Marthe (Sologne). Il est aujourd’hui utilisé dans le projet Biofermes Internationales soutenu par l’association SOL et traduit et adapté aux différentes zones du projet en France, en Inde et au Sénégal.

    Atelier enfant – 12 personnes

    ……………………………………

    Animation :

    Audrey Boullot, Responsable des programmes de SOL, Alternatives Agroécologiques et Solidaires et

    Véronique Bonaventure, Coordinatrice des jardins de la ferme pédagogique de Sainte Marthe (en Sologne)

     

  • 18h - Atelier : Agriculture urbaine

    18h - Atelier : Agriculture urbaine

    18h – Atelier
    Agriculture urbaine

    avec La Sauge
    La Sauge a vocation à fédérer les professionnels de l’agriculture urbaine et faciliter les liens avec les autres acteurs de la ville, le monde agricole et le grand public. Elle a été créée en 2016 dans le but de voir se développer une agriculture urbaine multiforme. Découvrez avec eux les joies de l’agriculture urbaine.
    12 personnes

     

  • 18h - Atelier : Vous avec une question de cuisine? Venez la poser!

    18h - Atelier : Vous avec une question de cuisine? Venez la poser!

    18h – Atelier
    Vous avec une question de cuisine? Venez la poser!

    avec Christophe Lavelle, CNRS
    Soufflé qui monte, lait qui mousse, sauce qui épaissit, flan qui prend, viande qui brunit : la cuisine, ou « art de transformer les mets », nous montre quantité de phénomènes plus ou moins mystérieux, que la science nous aide à mieux comprendre, et donc mieux maîtriser. Cet atelier sera l’occasion pour chacun(e) de venir avec ses questions!
    15 personnes

     

  • 18h - Atelier Slow Food : La Bretonne Pie Noir et son gros-lait

    18h - Atelier Slow Food : La Bretonne Pie Noir et son gros-lait

    18h : Atelier Slow Food
    La Bretonne Pie Noir et son gros-lait

    avec Violaine et Sébastien Hautchamps, éleveurs sur l’ile d’Arz et Jean Roland Barret, Slow Food Ptis beurrés nantais.

    Cette race bovine emblématique de la Bretagne du 19ème et du début du 20ème siècle a failli disparaître en 1970. Sauvée par des éleveurs passionnés, son lait permet la fabrication de beurre, crème, fromage et surtout son Gwell ou gros-lait. Ce lait fermenté est produit à partir d’un levain naturel sauvé lui aussi de sa disparition que vous pourrez déguster et apprécier avec les autres spécialités de cette race.
    25 personnes – Atelier payant

     

  • 18h - Atelier : Devenir Néo-paysan, mode d'emploi

    18h - Atelier : Devenir Néo-paysan, mode d'emploi

    18h : Atelier
    Devenir Néo-paysan, mode d’emploi

    avec Fermes d’avenir, la Collection TerrAgora et Néo Agri

    Un retour à la terre vous chatouille ? Vous avez un projet agricole agroécologique ? Vous êtes en phase d’installation ? Venez participer à cet atelier interactif qui, à travers vos questions et témoignages, sous le regard bienveillant d’experts, vous apportera des éclairages sur le parcours à l’installation agricole.
    50 personnes

    ……………………………………

    Animateur : Luis BARRAUD et Camille ATLANI-BICHARZON
    Les experts : Bruno MACIAS et Linda BEDOUET

    ……………………………………

    Linda BEDOUET, ancienne maraîchère à la Ferme des Rufaux, responsable réseau Fermes d’Avenir, auteure du livre « Créer sa micro-ferme, agroécologie et permaculture, éditions Rustica ».

    Bruno MACIAS co-fondateur de l’association Neo-Agri, co-auteur du livre « Néo-paysans, le guide très pratique.Toutes les étapes de l’installation en agroécologie » Editions France Agricole.

    Camille ATLANI-BICHARZON, Directrice de la Collection TerrAgora aux Editions France Agricole, co-fondatrice des Assises Néo-Paysannes & traductrice de You Can Farm de Joel Salatin.

     

  • De 11h à 17h - Les discussions du Loft

    De 11h à 17h - Les discussions du Loft

    11h – Zéro déchets
    Altrimenti et Résurrection

    Altrimenti sensibilise au gaspillage alimentaire, à une alimentation durable et au patrimoine culinaire. Venez parti- ciper à un petit atelier culinaire à base d’invendus et parties délaissées de fruits et légumes, vous repartirez avec plein d’idées de repas zéro dechet.

    • Passionnées par les expériences culinaires, Nathalie Goliet a testé, exploré, inventé la recette qui redonne vie aux drêches. Ainsi sont nés les crackers. Ainsi est né Résurrection, une marque engagée dans le bio, le local, soutenue par une démarche circulaire et artisanale.

    11h30 – Agriculteurs en milieu urbain
    Zone Sensible et Vergers Urbains

    • Une ferme en permaculture d’un hectare, à 400 m du métro vous avez déjà vu ça ? Olivier Darné et le collectif d’artistes Parti Poétique ouvrira en 2018 à Saint-Denis, Zone Sensible, Centre de production d’art et de nourriture. Un comptoir d’inscription avec les maraîchers et les artistes du projet est ouvert et vous permettra si vous le souhaitez, de remettre les pieds dans vos bottes et les mains à la ferme !

    • Vergers Urbains est une association qui a vocation à rendre la ville comestible en impliquant les citadins dans ses projets.

    12h –  Une autre agriculture
    Permaculture sans frontières et Le Boeuf Ethique

    • Permaculture sans frontières est une jeune association proposant des cours et formation de permaculture afin de créer des Potagers partagés en permaculture en France et au Sénégal. Déja plusieurs formations sont prévues au «quatres coins» de la France.

    • Depuis 2008, La Ferme de Lignières en Bourgogne élève des vaches charolaises et vend directement la viande qui, grâce au renforcement de l’immunité naturelle du troupeau, est issue de vaches élevées sans OGM, sans vaccins, sans antibiotiques, et sans produits chimiques.

    12h30 –  Plus solidaires
    Andès et réseau Cocagne

    • L’initiative originale d’ANDES qui coordonne circuit court, alimentation de qualité et innovation ! La recette de ce succès ? Nouer une coopération en circuit court entre des structures d’aide alimentaire et des agriculteurs locaux fragilisés.

    • Face à l’exclusion qui touche alors les personnes de culture rurale et agricole, le réseau Cocagne, initié par Jean-Guy Henckel, vient diversifier les activités d’Insertion par l’activité économique et étendre l’offre de remise au travail des publics en difficulté.

    14h – En cuisine
    Tablée des chefs et Blabla Plat

    • Depuis 2013, l’association La Tablée des Chefs mobilise en France les professionnels de la cuisine. Un service de récupération des surplus auprès des restaurateurs et des hôteliers permet de redistribuer les denrées alimentaires à des associations et éviter le gaspillage alimentaire.

    • Blabla’plat est une série de tutoriels vidéos réalisés par des étudiants en Licence Professionnelle Nutrition et Alimentation Humaine de l’IUT de Montpellier afin d’aider les étudiants à manger mieux.

    14h30 – Citoyens mangeurs
    OpenFood France et BioConsom’acteurs

    • Open Food France propose de relier producteurs et consommateurs en quelques clics, dans une optique d’alimentation durable et locale.

    • Bio Consom’acteurs informe, sensibilise et mobilise les consommateurs sur l’importance de leurs choix de consommation.

    16h30 – Produire autrement
    Confitures solidaires et SOL

    • Les confitures solidaires sont confectionnées par les bénévoles de l’association Echange Nord Sud à partir des invendus alimentaires du Marché des Délices (magasin bio local). Elles sont proposées avec un système de consigne et prix libre afin d’être accessibles à toutes les bourses.

    • Créée en 1980, SOL est une Organisation de Solidarité Internationale (OSI), qui appuie des initiatives créés pour et par des organisations locales d’Afrique, d’Asie et de France sur le long terme.

    17h –  Education alimentaire
    PikPik Environnement et Mouvement Colibris 

    • PikPik Environnement est une association loi 1901, d’intérêt général, qui a pour but l’éducation à l’éco-citoyenneté et à l’environnement urbain.

    • Depuis 2015, le mouvement Colibris facilite la création d’oasis, lieux de vie et de ressources fondés sur l’autonomie, le respect du vivant, le partage et la convivialité. Plus de 150 lieux de ce type participent déjà au réseau Oasis. Colibris s’est donné 5 ans pour faciliter la création d’au moins 100 nouvelles oasis en créant un écosystème d’outils et de personnes au service des porteurs de projets.

  • Toute la journée - Livres et signatures avec La librairie La terrasse de Gutenberg

    Toute la journée - Livres et signatures avec La librairie La terrasse de Gutenberg

    La librairie la Terrasse de Gutenberg proposera un choix très large de livres portant sur toutes les thématiques abordées dans la journée, ainsi que quelques livres de cuisine mettant en valeur la production du potager. Les conférenciers signeront leurs ouvrages après leur intervention tout au long de la journée :

    11h : Joel Roy, Je suis un paysan

    11h : Fabien Granier, De la  pire espèce

    12h : Xavier Mathias, Au cœur de la permaculture

    12h : Yves Leers, Ca chauffe dans nos assiettes

    12h : François Pasteau, l’Epi Dupin, Manger et cuisiner éco-responsable

    13h00 : Lionel Astruc, Le cercle vertueux

    13h30 : Mathilde Golla, 100 jours sans supermarché

    14h30 : Françoise Vernet, S’engager dans une amap

    15.30 : Olivier Nouaillas, La ferme aux 1000 terroirs

    15.30 : Benoit Biteau, Paysan Résistant 

    16.30 : Christophe Lavelle, Toute la chimie qu’il faut savoir pour devenir chef

    16.30 : Maxime de Rostolan, Regards croisés sur l’agro-écologie

    17.30 : Mathieu Rivat, Ces maires qui changent la France

    17.30 : Daniele Bianchi, Comment lire l’étiquette d’un aliment?

  • Toute la journée - Liban : des terroirs pleins d'espoir

    Toute la journée - Liban : des terroirs pleins d'espoir

    Liban : des terroirs pleins d’espoir est un film sur des filières de produits transformés au Liban qui mettent en avant le rôle clé de la transformation locale, l’importance de la valorisation des terroirs et des cultures culinaires pour lutter contre l’exode rural et renforcer le rôle des femmes.

    Avec CFSI et artisans du monde.
    Film présenté en boucle de 10h à 18h sur la mezzanine du Loft

     

  • Toute la journée - En route vers un café équitable

    Toute la journée - En route vers un café équitable

    En route vers un café équitable est un film sur la filière café au Pérou. Il met en avant comment le commerce équitable est un outil pour la recherche d’autonomie pour des paysans des communautés indigènes.

    Avec CFSI et artisans du monde.
    Film présenté en boucle de 10h à 18h sur la mezzanine du Loft

  • 13h - Documentaire : Food Transition

    13h - Documentaire : Food Transition

    Food Transition est un projet de film documentaire pour montrer les initiatives positives, en France et aux Etats-Unis, à tous les niveaux de la chaîne alimentaire. Agriculteurs et éleveurs, médecins et scientifiques, chefs cuisiniers et acteurs de la restauration collective, citoyens : chacun à leur niveau, ces personnages charismatiques agissent pour l’émergence d’un nouveau modèle alimentaire respectueux de la terre, du bien-être animal, de la santé et de l’environnement.

    Film actuellement en recherche de financement sur KissKissBankBank.
    Projection du teaser suivi d’une rencontre avec les réalisateurs : Stéphanie Valloatto, auteure et réalisatrice / Cyrille Blanc, chef opérateur et producteur

  • 20h - L'agriculteuf'

    20h - L'agriculteuf'

    Pour clôturer la journée, Don Pasta, tout droit venu de Rome, nous concocte un Live Set: cook and vinyl. Don Pasta est un DJ qui cuisine des pâtes en mixant soul, funk, hip hop, avec platines et marmites, fourneaux et vinyles. un long voyage musical d’où sortent les plats de ses platines et les morceaux de ses plaques. Sa table sera remplie d’antipasti, comme dans un bar italien à l’heure de l’aperitivo. Pour accompagner, une sélection de vins nature.

  • 20h - Film : Des Clics de Conscience

    20h - Film : Des Clics de Conscience

    Date de sortie 4 octobre 2017 (1h 18min)
    De Jonathan Attias, Alexandre Lumbroso

    Des pétitions, nous en signons de plus en plus sur internet. Mais que deviennent réellement ces clics une fois nos signatures récoltées ? En lançant #YesWeGraine, pétition destinée à préserver les semences traditionnelles, Alexandre et Jonathan ont mis en lumière la puissance du pouvoir citoyen. D’espoirs en désillusions, des potagers à la COP21, du Mexique au Sénat, Des Clics de Conscience fait germer le désir d’une reconquête démocratique.

    Film précédé de 15 minutes de rencontre avec Jonathan Attias

  • 20h - Film : Le champ des possibles

    20h - Film : Le champ des possibles

    De Marie-France Barrier

    De portraits de néo-paysans en témoignages d’agriculteurs lassés des pratiques conventionnelles, Marie-France Barrier mène une réflexion passionnante et optimiste sur une quête de sens et d’humanité commune.

  • Patrick Willocq - affiche de Sortons l'Agriculture du Salon

    Patrick Willocq - affiche de Sortons l'Agriculture du Salon

    Chaque année, l’affiche est réalisée avec une photo d’un artiste sensible aux questions d’alimentation. Cette année, c’est Patrick Willocq, photographe humaniste et sa photographie « Et la vie continue ». Une série où il s’est intéressé aux migrants qui ont rejoint la France au cours des derniers mois. Certains d’entre eux, déplacés notamment après la fermeture de la Jungle de Calais, ont rejoint Saint-Martory, petit village de Haute-Garonne de 1000 habitants. De cette cohabitation, Patrick a imaginé quatre mises en scène où villageois et réfugiés jouent leur propre rôle. Un an après, la peur du début a disparu et des liens se sont tissés.

Programme

Intervenants

  • Tout
  • Conférences, tables rondes
  • Ateliers
  • Initiatives
  • Culture
  • Marc Dufumier - Professeur émérite à AgroParisTech, membre du comité scientifique de la Fondation pour la Nature et l’Homme

    Marc Dufumier - Professeur émérite à AgroParisTech, membre du comité scientifique de la Fondation pour la Nature et l’Homme

    Professeur émérite à AgroParisTech, il est président de la nouvelle association pour la Fondation René-Dumont, membre du comité scientifique de la Fondation pour la Nature et l’Homme, membre du conseil scientifique de l’Institut de recherche pour le développement (IRD), président de la Plate-forme pour le commerce équitable (PFCE) et administrateur du Centre d’actions et de réalisations internationales (CARI).

    …………………………

    10h30 : Conférence d’ouverture
    Agriculture en transition 

  • François Collart Dutilleul - Juriste, Professeur émérite des universités,

    François Collart Dutilleul - Juriste, Professeur émérite des universités,

    Juriste, Professeur émérite des universités, Membre honoraire de l’Institut Universitaire de France, Membre correspondant de l’Académie d’Agriculture de France, François Collart Dutilleul a été directeur d’un programme international de recherche sur la « sécurité, la souveraineté et la démocratie alimentaires dans le monde » (« Programme Lascaux », 2009-2014) ; directeur d’un programme de recherche sur les politiques innovantes des collectivités territoriales pour une restauration collective locale et durable (2015-2017)

    …………………………

    19h : Conférence de clôture :
    Construire ensemble une démocratie alimentaire directe

    Comment passer de « consommateur » à « citoyen-mangeur » ? Comment reconstruire un lien social fort entre nourriture, nature et agriculture ? Comment construire ensemble une véritable « démocratie alimentaire » ?

  • Alain Canet - Directeur d’Arbres & Paysage du Gers

    Alain Canet - Directeur d’Arbres & Paysage du Gers

    Alain Canet est chevalier de l’Ordre national du mérite agricole. Directeur d’Arbres & Paysage du Gers, il est aussi le président de l’association française d’agroforesterie et son délégué à la fédération européenne.

    …………………………

    11h : Rencontre
    Le sol vivant comme socle d’une agriculture optimiste

    Intervenants :
    – Alain Canet, directeur Arbre et Paysages du Gers
    – François Mulet, maraîcher à Breteuil sur Iton dans l’Eure et membre fondateur du réseau Maraîchage Sol Vivant.
    – Alain Delangle, éleveur bio en Normandie
    – Olivier Tassel, agriculteur en Seine Maritime, membre du GIEE Sol en Caux

    Modération : Arnaud Daguin
    Une table ronde en collaboration avec « Pour une Agriculture du Vivant »

  • François Mulet - membre fondateur du réseau Maraîchage Sol Vivant

    François Mulet - membre fondateur du réseau Maraîchage Sol Vivant

    Maraîcher biologique dans l’Eure et membre fondateur du réseau Maraîchage Sol Vivant. Après des expériences professionnelles à Paris passées loin du monde agricole, François Mulet a repris la ferme familiale 2007 avec Daniel Mulet. Engagés et passionnés, ils ont décidé de créer un système en maraîchage biologique productif et mécanisé sur une partie  de leur ferme. Leur système est basé sur la suppression du travail du sol, le développement de l’activité biologique et de l’autofertilité des sols.

    …………………………

    11h : Rencontre
    Le sol vivant comme socle d’une agriculture optimiste

    Intervenants :
    – Alain Canet, directeur Arbre et Paysages du Gers
    – François Mulet, maraîcher à Breteuil sur Iton dans l’Eure et membre fondateur du réseau Maraîchage Sol Vivant
    – Alain Delangle, éleveur bio en Normandie
    – Olivier Tassel, agriculteur en Seine Maritime, membre du GIEE Sol en Caux

    Modération : Arnaud Daguin
    Une table ronde en collaboration avec « Pour une Agriculture du Vivant »

  • Alain Delangle - éleveur bio en Normandie

    Alain Delangle - éleveur bio en Normandie

    Le sol vivant comme socle d’une agriculture optimiste

    Intervenants :
    – Alain Canet, directeur Arbre et Paysages du Gers
    – François Mulet, maraîcher à Breteuil sur Iton dans l’Eure et membre fondateur du réseau Maraîchage Sol Vivant
    – Alain Delangle, éleveur bio en Normandie
    – Olivier Tassel, agriculteur en Seine Maritime, membre du GIEE Sol en Caux

    Modération : Arnaud Daguin
    Une table ronde en collaboration avec « Pour une Agriculture du Vivant »

  • Olivier Tassel - agriculteur en Seine Maritime, membre du GIEE Sol en Caux

    Olivier Tassel - agriculteur en Seine Maritime, membre du GIEE Sol en Caux

    Le sol vivant comme socle d’une agriculture optimiste

    Intervenants :
    – Alain Canet, directeur Arbre et Paysages du Gers
    – François Mulet, maraîcher à Breteuil sur Iton dans l’Eure et membre fondateur du réseau Maraîchage Sol Vivant
    – Alain Delangle, éleveur bio en Normandie
    – Olivier Tassel, agriculteur en Seine Maritime, membre du GIEE Sol en Caux

    Modération : Arnaud Daguin
    Une table ronde en collaboration avec « Pour une Agriculture du Vivant »

  • Arnaud Daguin - échelle de Riches-Terres

    Arnaud Daguin - échelle de Riches-Terres

    Après avoir longtemps cuisiné dans sa ferme d’Hegia, au Pays Basque, Arnaud Daguin défend aujourd’hui une agriculture du vivant, durable et responsable. Eco-passeur, il a conçu l’échelle de Riches-Terres comme un outil de mesure de la qualité des produits.

    …………………………

    11h : Rencontre
    Le sol vivant comme socle d’une agriculture optimiste

    Intervenants :
    – Alain Canet, directeur Arbre et Paysages du Gers
    – François Mulet, maraîcher à Breteuil sur Iton dans l’Eure et membre fondateur du réseau Maraîchage Sol Vivant.

    Modération : Arnaud Daguin
    Une table ronde en collaboration avec « Pour une Agriculture du Vivant »

  • Sabine Caron - co-directrice de Minga

    Sabine Caron - co-directrice de Minga

    Sabine Caron est co-directrice de « Minga – Faire ensemble », une organisation d’acteurs professionnels et citoyens engagés dans la production d’une économie de proximité et de qualité, au niveau local comme international.

    …………………………

    11h : Table ronde
    Semences : l’artisan semencier, un chercheur-producteur de biens communs
    Le développement des semences paysannes demande une reconnaissance des savoir-faire pour faire face à la mainmise des grands semenciers sur notre alimentation. La coopération entre semenciers, maraîchers et cuisiniers trace les perspectives d’un projet de société. Quelles pratiques ? Pour qui ? Dans quelles conditions ? À quel prix ?

    Intervenants :
    – Sabine Caron, co-directrice de Minga
    – Estelle Belbes, cogérante et artisane semencière à Graine El Pais
    – Patrice Gelbart, Cuisinier de l’Alliance Slow Food des cuisinier(e)s
    – Xavier Mathias, Fermes d’Avenir et école du Breuil

    Modération : Pascale Brevet, Alimentation Générale – Une table ronde en collaboration avec Alliance Slow Food des cuisinier(e)s

  • Estelle Belbes - co-gérante et artisane semencière chez Graines del Païs

    Estelle Belbes - co-gérante et artisane semencière chez Graines del Païs

    Estelle Belbes est cogérante et artisane semencière à Graine El Pais, une entreprise artisanale de graines potagères et florales biologiques.

    …………………………

    11h : Table ronde
    Semences : l’artisan semencier, un chercheur-producteur de biens communs
    Le développement des semences paysannes demande une reconnaissance des savoir-faire pour faire face à la mainmise des grands semenciers sur notre alimentation. La coopération entre semenciers, maraîchers et cuisiniers trace les perspectives d’un projet de société. Quelles pratiques ? Pour qui ? Dans quelles conditions ? À quel prix ?

    Intervenants :
    – Sabine Caron, co-directrice de Minga
    – Estelle Belbes, cogérante et artisane semencière à Graine El Pais
    – Patrice Gelbart, Cuisinier de l’Alliance Slow Food des cuisinier(e)s
    – Xavier Mathias, Fermes d’Avenir et école du Breuil

    Modération : Pascale Brevet, Alimentation Générale – Une table ronde en collaboration avec Alliance Slow Food des cuisinier(e)s

  • Patrice Gelbart - Cuisinier de l’Alliance Slow Food des cuisinier(e)s

    Patrice Gelbart - Cuisinier de l’Alliance Slow Food des cuisinier(e)s

    Patrice Gelbart est chef du restaurant Youpi et Voilà en résidence aux caves de Prague à Paris. Il est membre de l’Alliance Slow Food des cuisiniers qui a pour objectif d’impliquer les restaurateurs dans une démarche vertueuse de protection de la biodiversité. Il utilise des produits locaux et de saison et s’engage dans une relation directe avec les producteurs et petits paysans.

    …………………………

    11h : Table ronde
    Semences : l’artisan semencier, un chercheur-producteur de biens communs
    Le développement des semences paysannes demande une reconnaissance des savoir-faire pour faire face à la mainmise des grands semenciers sur notre alimentation. La coopération entre semenciers, maraîchers et cuisiniers trace les perspectives d’un projet de société. Quelles pratiques ? Pour qui ? Dans quelles conditions ? À quel prix ?

    Intervenants :
    – Sabine Caron, co-directrice de Minga
    – Estelle Belbes, cogérante et artisane semencière à Graine El Pais
    – Patrice Gelbart, Cuisinier de l’Alliance Slow Food des cuisinier(e)s
    – Xavier Mathias, Fermes d’Avenir et école du Breuil

    Modération : Pascale Brevet, Alimentation Générale – Une table ronde en collaboration avec Alliance Slow Food des cuisinier(e)s

  • xavier mathias - Fermes d’Avenir et école du Breuil

    xavier mathias - Fermes d’Avenir et école du Breuil

    Xavier Mathias est maraîcher, producteur de plants et de semences bio à Chédigny en Indre-et-Loire. Il se consacre par ailleurs à la formation en maraîchage biologique et techniques potagères. Formateur pour Fermes d’Avenir, il enseigne aussi à l’école du Breuil et au Potager du roi, à Versailles.

    …………………………

    11h : Table ronde
    Semences : l’artisan semencier, un chercheur-producteur de biens communs
    Le développement des semences paysannes demande une reconnaissance des savoir-faire pour faire face à la mainmise des grands semenciers sur notre alimentation. La coopération entre semenciers, maraîchers et cuisiniers trace les perspectives d’un projet de société. Quelles pratiques ? Pour qui ? Dans quelles conditions ? À quel prix ?

    Intervenants :
    – Sabine Caron, co-directrice de Minga
    – Estelle Belbes, cogérante et artisane semencière à Graine El Pais
    – Patrice Gelbart, Cuisinier de l’Alliance Slow Food des cuisinier(e)s
    – Xavier Mathias, Fermes d’Avenir et école du Breuil

    Modération : Pascale Brevet, Alimentation Générale – Une table ronde en collaboration avec Alliance Slow Food des cuisinier(e)s

  • Pascale Brevet - journaliste Alimentation Générale

    Pascale Brevet - journaliste Alimentation Générale

    Petite fille de vignerons languedociens, elle se laisse d’abord prendre par le vertige des grandes écoles et d’une carrière dans de prestigieuses sociétés. Pour revenir les pieds sur terre à la trentaine. Un master de l’université Slow Food et différentes expériences plus tard, elle travaille désormais chez Terroirs d’Avenir et collabore régulièrement avec Alimentation Générale.

    …………………………

    11h : Table ronde
    Semences : l’artisan semencier, un chercheur-producteur de biens communs
    Le développement des semences paysannes demande une reconnaissance des savoir-faire pour faire face à la mainmise des grands semenciers sur notre alimentation. La coopération entre semenciers, maraîchers et cuisiniers trace les perspectives d’un projet de société. Quelles pratiques ? Pour qui ? Dans quelles conditions ? À quel prix ?

    Intervenants :
    – Sabine Caron, co-directrice de Minga
    – Estelle Belbes, cogérante et artisane semencière à Graine El Pais
    – Patrice Gelbart, Cuisinier de l’Alliance Slow Food des cuisinier(e)s
    – Xavier Mathias, Fermes d’Avenir et école du Breuil

    Modération : Pascale Brevet, Alimentation Générale – Une table ronde en collaboration avec Alliance Slow Food des cuisinier(e)s

  • Laurent Pichaureaux, chef du Restaurant Esens’All

    Laurent Pichaureaux, chef du Restaurant Esens’All

    Originaire de la région Poitou-Charentes, Laurent Pichaureaux s’est formé à Lyon (Villa Florentine), en Charente-Maritime (Moulin de Cierzac) ou encore dans le Lot (Château de Mercues) – avant de s’installer durant une dizaine d’années à Londres. Seul aux fourneaux de l’Esens’all, il réalise des plats centrés sur la nature et en majeure partie Bio.

    …………………………

    11h : Table ronde
    Manger à l’heure du réchauffement climatique

    L’alimentation est à la fois cause et victime du réchauffement climatique. Elle émet à elle seule 30% de gaz à effet de serre, dus pour l’essentiel à l’agriculture et l’élevage intensifs. Mais notre nourriture est aussi la première victime des sécheresses ou inondations provoquées par les dérèglements du climat. Alors, de la terre à l’assiette, comment agir pour une alimentation durable?

    Intervenants
    – Laurent Pichaureaux,  chef du Restaurant Esens’All
    – Yves Leers, journaliste
    – Tania Pacheff, nutritionniste
    – Félix Noblia, agriculteur, éleveur, société Larrous à Bergouey-Viellenave, Pays basque

    Modération : Paule Masson, journaliste à l’Humanité

  • Yves Leers - journaliste

    Yves Leers - journaliste

    Yves Leers est journaliste, spécialiste du changement climatique et du développement durable. Il a longtemps travaillé à l’AFP dont il a dirigé la rubrique Environnement ainsi qu’à l’ADEME. Consultant sur les questions d’environnement, d’énergie et de climat, il a récemment publié l’ouvrage : Ça chauffe dans nos assiettes ! Des recettes pour sauver le climat.

    …………………………

    11h : Table ronde
    Manger à l’heure du réchauffement climatique

    L’alimentation est à la fois cause et victime du réchauffement climatique. Elle émet à elle seule 30% de gaz à effet de serre, dus pour l’essentiel à l’agriculture et l’élevage intensifs. Mais notre nourriture est aussi la première victime des sécheresses ou inondations provoquées par les dérèglements du climat. Alors, de la terre à l’assiette, comment agir pour une alimentation durable?

    Intervenants :
    – Laurent Pichaureaux,  chef du Restaurant Esens’All
    – Yves Leers, journaliste
    – Tania Pacheff, nutritionniste
    – Félix Noblia, agriculteur, éleveur, société Larrous à Bergouey-Viellenave, Pays basque

    Modération : Paule Masson, journaliste à l’Humanité

  • Félix Noblia - agriculteur et éleveur

    Félix Noblia - agriculteur et éleveur

    Éleveur et agriculteur bio installé, depuis 2008, au Pays Basque, Félix Noblia réussit en dix ans le tour de force de passer d’une agriculture intensive à une agroécologie productive et rentable. Il a fait le pari du 100 % bio en 2016. Sa démarche lui a valu de décrocher le Prix de l’innovation des Trophées de l’agroécologie décerné par le ministère de l’Agriculture. Félix Noblia a aussi été nommé chevalier dans l’ordre du Mérite agricole par le ministère de l’Agriculture.

    …………………………

    11h : Table ronde
    Manger à l’heure du réchauffement climatique

    L’alimentation est à la fois cause et victime du réchauffement climatique. Elle émet à elle seule 30% de gaz à effet de serre, dus pour l’essentiel à l’agriculture et l’élevage intensifs. Mais notre nourriture est aussi la première victime des sécheresses ou inondations provoquées par les dérèglements du climat. Alors, de la terre à l’assiette, comment agir pour une alimentation durable?

    Intervenants :
    – Laurent Pichaureaux,  chef du Restaurant Esens’All
    – Yves Leers, journaliste
    – Tania Pacheff, nutritionniste
    – Félix Noblia, agriculteur, éleveur, société Larrous à Bergouey-Viellenave, Pays basque

    Modération : Paule Masson, journaliste à l’Humanité

  • Tania Pachef - nutritionniste

    Tania Pachef - nutritionniste

    Tania Pacheff est diététicienne-nutritionniste.

    …………………………

    11h : Table ronde
    Manger à l’heure du réchauffement climatique

    L’alimentation est à la fois cause et victime du réchauffement climatique. Elle émet à elle seule 30% de gaz à effet de serre, dus pour l’essentiel à l’agriculture et l’élevage intensifs. Mais notre nourriture est aussi la première victime des sécheresses ou inondations provoquées par les dérèglements du climat. Alors, de la terre à l’assiette, comment agir pour une alimentation durable?

    Intervenants :
    – Laurent Pichaureaux,  chef du Restaurant Esens’All
    – Yves Leers, journaliste
    – Tania Pacheff, nutritionniste
    – Félix Noblia, agriculteur, éleveur, société Larrous à Bergouey-Viellenave, Pays basque

    Modération : Paule Masson, journaliste à l’Humanité

  • Paule Masson - journaliste

    Paule Masson - journaliste

    Paule Masson est journaliste, rédactrice en chef à l’Humanité. Elle est  engagée pour le droit à une alimentation de qualité pour tous au travers des nombreux articles qu’elle publie sur le sujet.

    …………………………

    11h : Table ronde
    Manger à l’heure du réchauffement climatique

    L’alimentation est à la fois cause et victime du réchauffement climatique. Elle émet à elle seule 30% de gaz à effet de serre, dus pour l’essentiel à l’agriculture et l’élevage intensifs. Mais notre nourriture est aussi la première victime des sécheresses ou inondations provoquées par les dérèglements du climat. Alors, de la terre à l’assiette, comment agir pour une alimentation durable?

    Intervenants :
    – Laurent Pichaureaux,  chef du Restaurant Esens’All
    – Yves Leers, journaliste
    – Tania Pacheff, nutritionniste
    – Félix Noblia, agriculteur, éleveur, société Larrous à Bergouey-Viellenave, Pays basque

    Modération : Paule Masson, journaliste à l’Humanité

  • olivier assouly - philosophe

    olivier assouly - philosophe

    Professeur de philosophie, rattaché à l’Institut français de la mode, Olivier Assouly concentre ses travaux autour de la question des normes religieuses, idéologiques et politiques du goût et de notre alimentation. En plus d’articles, il a publié entre autres, Les Nourritures divines. Essai sur les interdits alimentaires (Actes Sud, 2002) et Les Nourritures nostalgiques. Essai sur le mythe du terroir (Actes Sud, 2004).

    …………………………

    12h : Table ronde
    Manger bien est-ce plus cher ?
    Manger et manger « mieux » serait-il plus coûteux et, ainsi, réservé à des franges favorisées de la population  ? On devine que l’argument sert à discréditer les alternatives au modèle industriel. Au-delà du prisme de la valeur économique, il s’agira de mettre en débat les présupposés d’une telle question et la nécessité de son élargissement à la valeur sociale, morale, culturelle et symbolique, de nos nourritures et des moyens de les produire.

    Intervenants :
    – Olivier Assouly, Philosophe
    – Lionel Astruc, coordinateur fondation Ekibio
    – Hélène le Teno, directrice Secteur Transition Ecologique Groupe SOS
    – Lelio Stettin, fondateur du Zingam
    – Caroline Vignaud, Chef Foodcheri

    Modération : Camille Labro, Alimentation Générale – Une table ronde en collaboration avec Ekibio

  • Lionel Astruc - coordinateur fondation Ekibio

    Lionel Astruc - coordinateur fondation Ekibio

    Lionel Astruc a mené de nombreuses enquêtes sur les filières de matières premières, les origines de nos biens de grande consommation et les initiatives pionnières pour transformer la société. Il est auteur de seize livres consacrés à la transition écologique. Son dernier, est une série d’entretiens avec Nicolas Hulot et Vandana Shiva : Le cercle vertueux, publié en 2018. Parallèlement à son travail d’écriture, Lionel Astruc est Directeur du Développement pour l’École et l’Université Domaine du Possible et il coordonne la Fondation du Groupe Ekibio.

    …………………………

    12h : Table ronde
    Manger bien est-ce plus cher ?
    Manger et manger « mieux » serait-il plus coûteux et, ainsi, réservé à des franges favorisées de la population  ? On devine que l’argument sert à discréditer les alternatives au modèle industriel. Au-delà du prisme de la valeur économique, il s’agira de mettre en débat les présupposés d’une telle question et la nécessité de son élargissement à la valeur sociale, morale, culturelle et symbolique, de nos nourritures et des moyens de les produire.

    Intervenants :
    – Olivier Assouly, Philosophe
    – Lionel Astruc, coordinateur fondation Ekibio
    – Hélène le Teno, directrice Secteur Transition Ecologique Groupe SOS
    – Lelio Stettin, fondateur du Zingam
    – Caroline Vignaud, Chef Foodcheri

    Modération : Camille Labro, Alimentation Générale – Une table ronde en collaboration avec Ekibio

  • Helene le Teno - directrice Secteur Transition Ecologique Groupe SOS

    Helene le Teno - directrice Secteur Transition Ecologique Groupe SOS

    Helene Le Teno est ingénieure, spécialiste des transitions écologiques et numériques, directrice du Groupe SOS Transition Ecologique. Elle co-dirige par ailleurs le cabinet Auxilia Conseil, qui accompagne les entreprises et les territoires : prospective stratégique, design de nouveaux modèles économiques performants, accélération de la transition (leviers humains et financiers). Elle est également responsable du comité scientifique de l’association Fermes d’avenir.

    …………………………

    12h : Table ronde
    Manger bien est-ce plus cher ?
    Manger et manger « mieux » serait-il plus coûteux et, ainsi, réservé à des franges favorisées de la population  ? On devine que l’argument sert à discréditer les alternatives au modèle industriel. Au-delà du prisme de la valeur économique, il s’agira de mettre en débat les présupposés d’une telle question et la nécessité de son élargissement à la valeur sociale, morale, culturelle et symbolique, de nos nourritures et des moyens de les produire.

    Intervenants :
    – Olivier Assouly, Philosophe
    – Lionel Astruc, coordinateur fondation Ekibio
    – Hélène le Teno, directrice Secteur Transition Ecologique Groupe SOS
    – Lelio Stettin, fondateur du Zingam
    – Caroline Vignaud, Chef Foodcheri

    Modération : Camille Labro, Alimentation Générale – Une table ronde en collaboration avec Ekibio

  • Caroline Vignaud - Chef Foodcheri

    Caroline Vignaud - Chef Foodcheri

    Caroline Vignaud, chef autodidacte, s’inspire de chefs qui partagent la même passion pour le bio et les produits authentiques comme Alice Waters. Après avoir travaillé aux côtés de Rose Cararrini, créatrice de la célèbre cantine parisienne « Rose Bakery », elle a ouvert son propre restaurant en Normandie « Le Goût Sauvage » avant de rejoindre la brigade FoodChéri en 2016.

    …………………………

    12h : Table ronde
    Manger bien est-ce plus cher ?
    Manger et manger « mieux » serait-il plus coûteux et, ainsi, réservé à des franges favorisées de la population  ? On devine que l’argument sert à discréditer les alternatives au modèle industriel. Au-delà du prisme de la valeur économique, il s’agira de mettre en débat les présupposés d’une telle question et la nécessité de son élargissement à la valeur sociale, morale, culturelle et symbolique, de nos nourritures et des moyens de les produire.

    Intervenants :
    – Olivier Assouly, Philosophe
    – Lionel Astruc, coordinateur fondation Ekibio
    – Hélène le Teno, directrice Secteur Transition Ecologique Groupe SOS
    – Lelio Stettin, fondateur du Zingam
    – Caroline Vignaud, Chef Foodcheri

    Modération : Camille Labro, Alimentation Générale – Une table ronde en collaboration avec Ekibio

  • Lelio Stettin - fondateur du Zingam

    Lelio Stettin - fondateur du Zingam

    Lelio Stettin est co-fondateur du Zingam avec Sonny Lac. Enfants du XIème, ils ont voulu recréer une vraie épicerie de quartier où l’on trouve de bons produits de saison, à maturité, achetés directement aux producteurs et vendus à des prix raisonnables pour en faire une épicerie du quotidien pour tous.

    …………………………

    12h : Table ronde
    Manger bien est-ce plus cher ?
    Manger et manger « mieux » serait-il plus coûteux et, ainsi, réservé à des franges favorisées de la population  ? On devine que l’argument sert à discréditer les alternatives au modèle industriel. Au-delà du prisme de la valeur économique, il s’agira de mettre en débat les présupposés d’une telle question et la nécessité de son élargissement à la valeur sociale, morale, culturelle et symbolique, de nos nourritures et des moyens de les produire.

    Intervenants :
    – Olivier Assouly, Philosophe
    – Lionel Astruc, coordinateur fondation Ekibio
    – Hélène le Teno, directrice Secteur Transition Ecologique Groupe SOS
    – Lelio Stettin, fondateur du Zingam
    – Caroline Vignaud, Chef Foodcheri

    Modération : Camille Labro, Alimentation Générale – Une table ronde en collaboration avec Ekibio

  • Camille Labro - journaliste Alimentation Générale

    Camille Labro - journaliste Alimentation Générale

    Journaliste indépendante, auteur de livres et films documentaires, Camille Labro est spécialisée dans la gastronomie. Depuis 2011, elle écrit régulièrement pour M le magazine du Monde sur les sujets liant alimentation et agriculture durable. Depuis 2017, elle tient une chronique régulière sur Alimentation Générale.

    …………………………

    12h : Table ronde
    Manger bien est-ce plus cher ?
    Manger et manger « mieux » serait-il plus coûteux et, ainsi, réservé à des franges favorisées de la population  ? On devine que l’argument sert à discréditer les alternatives au modèle industriel. Au-delà du prisme de la valeur économique, il s’agira de mettre en débat les présupposés d’une telle question et la nécessité de son élargissement à la valeur sociale, morale, culturelle et symbolique, de nos nourritures et des moyens de les produire.

    Intervenants :
    – Olivier Assouly, Philosophe
    – Lionel Astruc, coordinateur fondation Ekibio
    – Hélène le Teno, directrice Secteur Transition Ecologique Groupe SOS
    – Lelio Stettin, fondateur du Zingam

    Modération : Camille Labro, Alimentation Générale – Une table ronde en collaboration avec Ekibio

    …………………………

    15h : Atelier
    Parlons légumes avec Camille Labro d’Alimentation Générale

    Pendant 30 minutes, les tout-petits partiront avec Camille à la découverte des légumes de saison, pour éveiller leurs sens aux vrais bons goûts des choses : balade dans le marché, observation des étals et choix des légumes, puis conversations et dégustations ludiques autour des produits choisis par les enfants.
    Atelier tout petits – 3 à 6 ans – Parents bienvenus – 2 ateliers consécutifs de 30 minutes ; 10 enfants par ateliers. Départ du Forum puis découverte du marché

  • Patrick Ferrère - directeur général d’agriDées

    Patrick Ferrère - directeur général d’agriDées

    Délégué général du think tank Saf agr’iDées, Patrick Ferrère a exercé de nombreuses responsabilités au Crédit Mutuel Agricole et Rural, dans l’artisanat du bâtiment, et la formation professionnelle. Il était auparavant directeur général de la FNSEA pendant 12 ans de 2001 à 2013.

    …………………………

    12h : Table ronde
    PAC 2020 : à quelles conditions un paysan peut-il vivre correctement de son travail ?
    Au mois de novembre 2017, la Commission Européenne a suggéré que « les Etats membres devraient assumer une plus grande part de responsabilité » quant à la  « nouvelle » PAC en pleine réforme. Cette suggestion semble impliquer le désengagement de l’Europe et augmenter le risque de la distorsion de la concurrence. La volonté d’une politique commune, existe-t-elle encore ? Quelles mesures sont à prendre pour réorienter la PAC vers les petites exploitations et pour aider l’installation des jeunes ?

    Intervenants :
    – Patrick Ferrère, directeur général d’agriDées
    – Mathieu Courgeau, paysan en Vendée, membre du Comité national de la Confédération paysanne.
    – Pascal Erard, Responsable plaidoyer du CFSI
    – Max Bauer, président de la Coordination Rurale Provence-Alpes-Côte d’Azur

    Modération : Guélia Pevzner, Alimentation Générale

  • Mathieu Courgeau - Confédération paysanne

    Mathieu Courgeau - Confédération paysanne

    Mathieu Courgeau est paysan en Vendée. Après des études d’ingénieur, il rejoint finalement l’exploitation familiale laitière en bio. Un Gaec au nom bucolique : les sources de l’Yon. Il en est devenu le troisième associé aux côtés de son père et d’un autre agriculteur en apportant 23 ha dans la corbeille, ce qui pousse la surface à 100 ha. Bien au fait du parcours du combattant d’un jeune souhaitant démarrer. Il est en charge de ce dossier à la Confédération paysanne. Il est par ailleurs membre de la plateforme «Pour une autre PAC».

    …………………………

    12h : Table ronde
    PAC 2020 : à quelles conditions un paysan peut-il vivre correctement de son travail ?
    Au mois de novembre 2017, la Commission Européenne a suggéré que « les Etats membres devraient assumer une plus grande part de responsabilité » quant à la  « nouvelle » PAC en pleine réforme. Cette suggestion semble impliquer le désengagement de l’Europe et augmenter le risque de la distorsion de la concurrence. La volonté d’une politique commune, existe-t-elle encore ? Quelles mesures sont à prendre pour réorienter la PAC vers les petites exploitations et pour aider l’installation des jeunes ?

    Intervenants :
    – Patrick Ferrère, directeur général d’agriDées
    – Mathieu Courgeau, paysan en Vendée, membre du Comité national de la Confédération paysanne.
    – Pascal Erard, Responsable plaidoyer du CFSI
    – Max Bauer, président de la Coordination Rurale Provence-Alpes-Côte d’Azur

    Modération : Guélia Pevzner, Alimentation Générale

  • Pascal Erard - Responsable plaidoyer du CFSI

    Pascal Erard - Responsable plaidoyer du CFSI

    Responsable du Plaidoyer ALIMENTERRE vis-à-vis des décideurs européens, Pascal Erard milite en faveur du droit des peuples à se nourrir eux-mêmes, droit dont la mise en œuvre reposerait sur les paysans du tiers-monde, la croissance des échanges Sud-Sud et la substitution de liquidités aux dons en nature.

    …………………………

    12h : Table ronde
    PAC 2020 : à quelles conditions un paysan peut-il vivre correctement de son travail ?
    Au mois de novembre 2017, la Commission Européenne a suggéré que « les Etats membres devraient assumer une plus grande part de responsabilité » quant à la  « nouvelle » PAC en pleine réforme. Cette suggestion semble impliquer le désengagement de l’Europe et augmenter le risque de la distorsion de la concurrence. La volonté d’une politique commune, existe-t-elle encore ? Quelles mesures sont à prendre pour réorienter la PAC vers les petites exploitations et pour aider l’installation des jeunes ?

    Intervenants :
    – Patrick Ferrère, directeur général d’agriDées
    – Mathieu Courgeau, paysan en Vendée, membre du Comité national de la Confédération paysanne.
    – Pascal Erard, Responsable plaidoyer du CFSI
    – Max Bauer, président de la Coordination Rurale Provence-Alpes-Côte d’Azur

    Modération : Guélia Pevzner, Alimentation Générale

  • Max Bauer - président de la Coordination Rurale Provence-Alpes-Côte d’Azur

    Max Bauer - président de la Coordination Rurale Provence-Alpes-Côte d’Azur

    Max Bauer est président de la Coordination Rurale Provence-Alpes-Côte d’Azur

    …………………………

    12h : Table ronde
    PAC 2020 : à quelles conditions un paysan peut-il vivre correctement de son travail ?
    Au mois de novembre 2017, la Commission Européenne a suggéré que « les Etats membres devraient assumer une plus grande part de responsabilité » quant à la  « nouvelle » PAC en pleine réforme. Cette suggestion semble impliquer le désengagement de l’Europe et augmenter le risque de la distorsion de la concurrence. La volonté d’une politique commune, existe-t-elle encore ? Quelles mesures sont à prendre pour réorienter la PAC vers les petites exploitations et pour aider l’installation des jeunes ?

    Intervenants :
    – Patrick Ferrère, directeur général d’agriDées
    – Mathieu Courgeau, paysan en Vendée, membre du Comité national de la Confédération paysanne.
    – Pascal Erard, Responsable plaidoyer du CFSI
    – Max Bauer, président de la Coordination Rurale Provence-Alpes-Côte d’Azur

    Modération : Guélia Pevzner, Alimentation Générale

  • Guélia Pevzner - journaliste Alimentation Générale

    Guélia Pevzner - journaliste Alimentation Générale

    Originaire de Moscou, Guélia Pevzner vit en France depuis 1991. Journaliste à Radio France Internationale et auteure de chroniques gastronomiques dans différents médias russes, elle voyage depuis trois ans dans les régions de France à la découverte des produits du terroir et à la rencontre des producteurs. Elle collabore à Alimentation Générale avec ses belles histoires, tout autant qu’au travers de son approche des sujets plus politiques.

    …………………………

    12h : Table ronde
    PAC 2020 : à quelles conditions un paysan peut-il vivre correctement de son travail ?

    Au mois de novembre 2017, la Commission Européenne a suggéré que « les Etats membres devraient assumer une plus grande part de responsabilité » quant à la  « nouvelle » PAC en pleine réforme. Cette suggestion semble impliquer le désengagement de l’Europe et augmenter le risque de la distorsion de la concurrence. La volonté d’une politique commune, existe-t-elle encore ? Quelles mesures sont à prendre pour réorienter la PAC vers les petites exploitations et pour aider l’installation des jeunes ?

    Intervenants :
    – Patrick Ferrère, directeur général d’agriDées
    – Laurent Moinet, secrétaire national de la FNAB en charge de la PAC, producteur bio, ferme de Hyaumet à Dampierre, Normandie
    – Pascal Erard, Responsable plaidoyer du CFSI
    – Max Bauer – président de la Coordination Rurale Provence-Alpes-Côte d’Azur

    Modération : Guélia Pevzner, Alimentation Générale

    …………………………

    15h : Atelier
    Les petits reporters avec Guélia Pevzner d’Alimentation Générale

    Alimentation Générale a décidé de confier le reportage sur le Festival
    « Sortons l’agriculture du Salon » à de jeunes interviewers, rédacteurs et dessinateurs âgés de 8 à 14 ans. Micros, plumes ou crayons électroniques à la main et avec l’aide des « vrais » journalistes, ils vont devoir  trouver et relater les moments les plus percutants ou appétissants de la journée et verront leur œuvre commune publiée le lendemain sur www.alimentation-generale.fr
    Atelier enfant

  • Paul Reder - agriculteur et président de FADEAR

    Paul Reder - agriculteur et président de FADEAR

    Paul Reder est vigneron aux Hautes Terres de Camberousse, agriculteur et président de FADEAR, qui accompagne les paysans porteurs d’actions de développement.

    …………………………

    13h – Table ronde
    Construire ensemble l’agriculture de demain : quelles 
    agricultures pour quelles sociétés?

    D’ici 2020, nous risquons de perdre 45 % de nos paysans. quelles sont les  enjeux de l’installation et de la transmission aujourd’hui et comment pouvons nous faire pour les favoriser? Quelles sont les associations qui  accompagnent les paysans vers des systèmes d’agricultures plus durables?

    Intervenants :
    – Paul Reder, agriculteur et président de FADEAR
    – Michel Vampouille, administrateur de Terre de Liens au niveau national
    – Perrine Hervé Gruyer, agricultrice bio Ferme du Bec Hellouin
    – Philippe Desbrosses, agriculteur bio, Ferme de Sainte Marthe

    Modération :  Clotilde Bato, directrice SOL

  • Michel Vampouille - administrateur de Terre de Liens au niveau national

    Michel Vampouille - administrateur de Terre de Liens au niveau national

    Michel Vampouille est administrateur au niveau national et au niveau de la région Ile-de-France de Terre de Liens, une association qui s’appuie sur un dense réseau associatif qui lie mangeurs et citoyens du territoire aux paysans… En dix ans, l’association Terre de liens a acheté plus de 3 000 hectares de terre et y a installé 140 fermes en agriculture biologique.

    …………………………

    13h – Table ronde
    Construire ensemble l’agriculture de demain : quelles 
    agricultures pour quelles sociétés?

    D’ici 2020, nous risquons de perdre 45 % de nos paysans. quelles sont les  enjeux de l’installation et de la transmission aujourd’hui et comment pouvons nous faire pour les favoriser? Quelles sont les associations qui  accompagnent les paysans vers des systèmes d’agricultures plus durables?

    Intervenants :
    – Paul Reder, agriculteur et président de FADEAR
    – Michel Vampouille, administrateur de Terre de Liens au niveau national
    – Perrine Hervé Gruyer, agricultrice bio Ferme du Bec Hellouin
    – Philippe Desbrosses, agriculteur bio, Ferme de Sainte Marthe

    Modération :  Clotilde Bato, directrice SOL

  • Perrine Hervé Gruyer - agricultrice bio Ferme du Bec Hellouin

    Perrine Hervé Gruyer - agricultrice bio Ferme du Bec Hellouin

    Après un DEA en droit du Développement, Perrine a travaillé comme juriste internationale, responsable du service juridique d’une importante entreprise en Asie, tout en travaillant bénévolement pour le Haut Commissariat aux Réfugiés. A 30 ans, elle débute des études de psycho-thérapeute et dans le même temps, créée avec son mari Charles la Ferme biologique du Bec Hellouin,  lieu de production, de recherche et de transmission associé à la permaculture.

    …………………………

    13h – Table ronde
    Construire ensemble l’agriculture de demain : quelles 
    agricultures pour quelles sociétés?

    D’ici 2020, nous risquons de perdre 45 % de nos paysans. quelles sont les  enjeux de l’installation et de la transmission aujourd’hui et comment pouvons nous faire pour les favoriser? Quelles sont les associations qui  accompagnent les paysans vers des systèmes d’agricultures plus durables?

    Intervenants :
    – Paul Reder, agriculteur et président de FADEAR
    – Michel Vampouille, administrateur de Terre de Liens au niveau national
    – Perrine Hervé Gruyer, agricultrice bio Ferme du Bec Hellouin
    – Philippe Desbrosses, agriculteur bio, Ferme de Sainte Marthe

    Modération :  Clotilde Bato, directrice SOL

  • Philippe Desbrosses, agriculteur bio, Ferme de Sainte Marthe

    Philippe Desbrosses, agriculteur bio, Ferme de Sainte Marthe

    Philippe Desbrosses, est un agriculteur, scientifique, et écrivain français. Il est un des pionniers de l’agriculture biologique en Europe.

    …………………………

    13h – Table ronde
    Construire ensemble l’agriculture de demain : quelles 
    agricultures pour quelles sociétés?

    D’ici 2020, nous risquons de perdre 45 % de nos paysans. quelles sont les  enjeux de l’installation et de la transmission aujourd’hui et comment pouvons nous faire pour les favoriser? Quelles sont les associations qui  accompagnent les paysans vers des systèmes d’agricultures plus durables?

    Intervenants :
    – Paul Reder, agriculteur et président de FADEAR
    – Michel Vampouille, administrateur de Terre de Liens au niveau national
    – Perrine Hervé Gruyer, agricultrice bio Ferme du Bec Hellouin
    – Philippe Desbrosses, agriculteur bio, Ferme de Sainte Marthe

    Modération :  Clotilde Bato, directrice SOL

  • Clotilde Bato - directrice SOL

    Clotilde Bato - directrice SOL

    Clotilde Bato est directrice de l’association SOL. Créée en 1980, SOL (Alternatives agroécologiques et solidaires) est une Organisation de Solidarité Internationale (OSI), qui appuie des initiatives créés pour et par des organisations locales d’Afrique, d’Asie et de France sur le long terme.

    …………………………

    13h – Table ronde
    Construire ensemble l’agriculture de demain : quelles 
    agricultures pour quelles sociétés?

    D’ici 2020, nous risquons de perdre 45 % de nos paysans. quelles sont les  enjeux de l’installation et de la transmission aujourd’hui et comment pouvons nous faire pour les favoriser? Quelles sont les associations qui  accompagnent les paysans vers des systèmes d’agricultures plus durables?

    Intervenants :
    – Paul Reder, agriculteur et président de FADEAR
    – Michel Vampouille, administrateur de Terre de Liens au niveau national
    – Perrine Hervé Gruyer, agricultrice bio Ferme du Bec Hellouin
    – Philippe Desbrosses, agriculteur bio, Ferme de Sainte Marthe

    Modération :  Clotilde Bato, directrice SOL

  • Audrey Pulvar - présidente de la Fondation pour la Nature et l'Homme

    Audrey Pulvar - présidente de la Fondation pour la Nature et l'Homme

    Audrey Pulvar commence sa carrière en 1990 en presse professionnelle, tout en achevant sa formation à L’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris, dont elle sort major de promotion en 1994.  Journaliste Reporter d’Images, de 1994 à 1997 en Martinique, elle devient Rédactrice en Chef puis directrice de l’Information de la chaîne Antilles Télévision en 1997. De retour à Paris en 2002, elle a collaboré, jusqu’en 2017, essentiellement en tant que journaliste politique et/ou  à des fonctions d’encadrement, à une quinzaine de médias nationaux français en radio, télévision et presse écrite, dont France 3, France 2, France Inter, ou encore le groupe Canal Plus et le journal Les Inrockuptibles. Militante féministe de toujours, elle est  l’auteure de plusieurs ouvrages. Le 28 juin 2017, elle a été élue présidente de la Fondation pour la Nature et l’Homme, ex-fondation Nicolas Hulot

    …………………………

    14h: Table ronde
    Après les Etats Géneraux de l’Alimentation que se passe t-il ?

    Côté pile : hausse de 10% du seuil de revente à perte ; limitation des promos à 34% ; contrat de vente proposé par le producteur et non plus par le distributeur. Côté face : affaires Lactalis et Nutella ; chantage au déférencement brandit par la distribution ; manifestations récurrentes de la profession. Quel bilan pour les EGA deux mois après leurs conclusions ? Et si on les regardait sous un jour nouveau, en 4 D comme diversification, déconcentration, décarbonation et démocratisation de l’alimentation ?

    Intervenants :
    – Audrey Pulvar, présidente de la Fondation pour la Nature et l’Homme
    – Temanuata Girard, éleveuse, La Ferme d’Ave, secrétaire nationale de la Confédération paysanne
    – Emilie Sarrazin, Présidente de Max Havelaar France
    – Benoit Biteau, agronome, paysan à l’EARL Val de Seudre Identi’Terre,
    conseiller régional

    Introduction : Amaury Bessard, Agence Shan
    Modération : Pierre-Yves Bulteau, Alimentation Générale

  • Amaury Bessard - Agence Shan

    Amaury Bessard - Agence Shan

    Amaury BESSARD est Directeur du pôle Agriculture et Agroalimentaire de l’agence de communication Shan et directeur de la publication de la Lettre des Etats Généraux de l’Alimentation. Entre 2014 et 2017, il occupait la fonction de Directeur de la Communication de l’Association Nationale des Industries Alimentaires.

    …………………………

    14h: Table ronde
    Après les États Généraux de l’Alimentation que se passe t-il ?

    Côté pile : hausse de 10% du seuil de revente à perte ; limitation des promos à 34% ; contrat de vente proposé par le producteur et non plus par le distributeur. Côté face : affaires Lactalis et Nutella ; chantage au déférencement brandit par la distribution ; manifestations récurrentes de la profession. Quel bilan pour les EGA deux mois après leurs conclusions ? Et si on les regardait sous un jour nouveau, en 4 D comme diversification, déconcentration, décarbonation et démocratisation de l’alimentation ?

    Intervenants :
    – Audrey Pulvar – présidente de la Fondation pour la Nature et l’Homme
    – Temanuata Girard, éleveuse, La Ferme d’Ave, secrétaire nationale de la Confédération paysanne
    – Emilie Sarrazin, Présidente de Max Havelaar France
    – Benoit Biteau, agronome, paysan à l’EARL Val de Seudre Identi’Terre,
    conseiller régional

    Introduction : Amaury Bessard, Agence Shan
    Modération : Pierre-Yves Bulteau, Alimentation Générale

  • Temanuata Girard, éleveuse & secrétaire nationale de la Confédération paysanne

    Temanuata Girard, éleveuse & secrétaire nationale de la Confédération paysanne

    Temanuata Girard est une passionnée. Cette quadragénaire, de mère polynésienne et de père tourangeaux, travaille sept jours sur sept à la ferme d’Ave, sur la commune de Luynes … Elle est par ailleurs porte-parole de la confédération paysanne de l’Indre-et-Loire et siège au comité national à Paris où elle y défend les pratiques traditionnelles de l’exploitation laitière et les valeurs d’une agriculture locale et responsable.

    …………………………

    14h: Table ronde
    Après les États Généraux de l’Alimentation que se passe t-il ?

    Côté pile : hausse de 10% du seuil de revente à perte ; limitation des promos à 34% ; contrat de vente proposé par le producteur et non plus par le distributeur. Côté face : affaires Lactalis et Nutella ; chantage au déférencement brandit par la distribution ; manifestations récurrentes de la profession. Quel bilan pour les EGA deux mois après leurs conclusions ? Et si on les regardait sous un jour nouveau, en 4 D comme diversification, déconcentration, décarbonation et démocratisation de l’alimentation ?

    Intervenants :
    – Audrey Pulvar, présidente de la Fondation pour la Nature et l’Homme
    – Temanuata Girard, éleveuse, La Ferme d’Ave, secrétaire nationale de la Confédération paysanne
    – Emilie Sarrazin, Présidente de Max Havelaar France
    – Benoit Biteau, agronome, paysan à l’EARL Val de Seudre Identi’Terre,
    conseiller régional

    Introduction : Amaury Bessard, Agence Shan
    Modération : Pierre-Yves Bulteau, Alimentation Générale

  • Emilie Sarrazin - Présidente de Max Havelaar France

    Emilie Sarrazin - Présidente de Max Havelaar France

    Emilie a été élue présidente de l’association Max Havelaar France en juin 2016. Ingénieur agroéconomiste de formation, Emilie Sarrazin-Biteye a travaillé pendant six ans dans le commerce équitable et est désormais enseignante en gestion d’entreprise dans une école d’ingénieurs agronomes à Bordeaux. De 2011 à 2016, elle a présidé le mouvement national FAIR[e] un monde équitable, qu’elle a représenté au sein du Conseil d’administration de Max Havelaar France.

    …………………………

    14h: Table ronde
    Après les États Généraux de l’Alimentation que se passe t-il ?

    Côté pile : hausse de 10% du seuil de revente à perte ; limitation des promos à 34% ; contrat de vente proposé par le producteur et non plus par le distributeur. Côté face : affaires Lactalis et Nutella ; chantage au déférencement brandit par la distribution ; manifestations récurrentes de la profession. Quel bilan pour les EGA deux mois après leurs conclusions ? Et si on les regardait sous un jour nouveau, en 4 D comme diversification, déconcentration, décarbonation et démocratisation de l’alimentation ?

    Intervenants :
    – Audrey Pulvar, présidente de la Fondation pour la Nature et l’Homme
    – Temanuata Girard, éleveuse, La Ferme d’Ave, secrétaire nationale de la Confédération paysanne
    – Emilie Sarrazin, Présidente de Max Havelaar France
    – Benoit Biteau, agronome, paysan à l’EARL Val de Seudre Identi’Terre,
    conseiller régional

    Introduction : Amaury Bessard, Agence Shan
    Modération : Pierre-Yves Bulteau, Alimentation Générale

  • Benoit Biteau - agronome, paysan et conseiller régional

    Benoit Biteau - agronome, paysan et conseiller régional

    Paysan, agronome, Benoît Biteau à l’EARL Val de Seudre Identi’Terre, ferme écocitoyenne et conservatoire, il défend une agriculture paysanne biologique en agroforesterie, polyélevage et polyculture. Il a été Vice-Président de la Région Poitou-Charentes en charge de la Ruralité, l’Agriculture, la Pêche et les Culture Marines, en 2010. Depuis décembre 2015, il est élu au Conseil Régional d’Aquitaine – Limousin – Poitou-Charentes.

    …………………………

    14h: Table ronde
    Après les États Généraux de l’Alimentation que se passe t-il ?

    Côté pile : hausse de 10% du seuil de revente à perte ; limitation des promos à 34% ; contrat de vente proposé par le producteur et non plus par le distributeur. Côté face : affaires Lactalis et Nutella ; chantage au déférencement brandit par la distribution ; manifestations récurrentes de la profession. Quel bilan pour les EGA deux mois après leurs conclusions ? Et si on les regardait sous un jour nouveau, en 4 D comme diversification, déconcentration, décarbonation et démocratisation de l’alimentation ?

    Intervenants :
    – Audrey Pulvar, présidente de la Fondation pour la Nature et l’Homme
    – Temanuata Girard, éleveuse, La Ferme d’Ave, secrétaire nationale de la Confédération paysanne
    – Emilie Sarrazin, Présidente de Max Havelaar France
    – Benoit Biteau, agronome, paysan à l’EARL Val de Seudre Identi’Terre,
    conseiller régional

    Introduction : Amaury Bessard, Agence Shan
    Modération : Pierre-Yves Bulteau, Alimentation Générale

  • Pierre-Yves Bulteau - journaliste Alimentation Générale

    Pierre-Yves Bulteau - journaliste Alimentation Générale

    Pierre-Yves Bulteau est correspondant régional pour Mediapart et Le Monde. Il est reporter pour Alimentation Générale depuis la création du magazine en ligne et depuis 2008, il est également chargé de cours à l’IUT de journalisme de Lannion.

    …………………………

    14h : Table ronde
    Après les États Généraux de l’Alimentation que se passe t-il ?

    Côté pile : hausse de 10% du seuil de revente à perte ; limitation des promos à 34% ; contrat de vente proposé par le producteur et non plus par le distributeur. Côté face : affaires Lactalis et Nutella ; chantage au déférencement brandit par la distribution ; manifestations récurrentes de la profession. Quel bilan pour les EGA deux mois après leurs conclusions ? Et si on les regardait sous un jour nouveau, en 4 D comme diversification, déconcentration, décarbonation et démocratisation de l’alimentation ?

    Intervenants :
    Audrey Pulvar – présidente de la Fondation pour la Nature et l’Homme
    – Temanuata Girard, éleveuse, La Ferme d’Ave, secrétaire nationale de la Confédération paysanne
    – Emilie Sarrazin, Présidente de Max Havelaar France
    – Benoit Biteau, agronome, paysan à l’EARL Val de Seudre Identi’Terre,
    conseiller régional

    Modération : Pierre-Yves Bulteau, Alimentation Générale

  • Xavier Hamon - coordinateur Alliance Slow Food des cuisinier(e)s

    Xavier Hamon - coordinateur Alliance Slow Food des cuisinier(e)s

    Xavier Hamon est chef cuisinier, responsable de l’Alliance Slow Food des cuisiniers, relais du mouvement Slow Food fondé par Carlo Pétrini, qui a pour objectif d’impliquer les restaurateurs dans une démarche vertueuse de protection de la biodiversité. Slow Food les encourage et les accompagne à utiliser des produits locaux et de saisons et ainsi de créer une relation directe avec les producteurs et petits paysans.

    …………………………

    14h : Table ronde
    Quelles initiatives pour une alimentation sans élevage industriel ?

    En France, 80% des animaux sont élevés en système intensif. Les impacts et externalités négatives de ce mode d’élevage sont nombreux et de plus en plus de voix se lèvent pour montrer leur désaccord avec ce système et proposer d’autres modèles. Éleveurs, restaurateurs, cantines… partout sur le territoire, des initiatives fleurissent, des coalitions se créent. Comment et pourquoi se font ces transitions vers des modèles alimentaires plus respectueux des animaux, de la planète et des êtres humains ? Qu’est-ce qui a permis cette transition ? Que faudrait-il pour que ces alternatives se développent et perdurent ?

    Intervenants :
    – Xavier Hamon, coordinateur Alliance Slow Food des cuisinier(e)s
    – Agathe Gignoux, Chargée d’Affaires publiques, CIWF
    – Laurent Chalet, éleveur de Vache Nantaise
    – Emilie Jeannin, éleveuse La Ferme de Lignières et co-fondatrice du Bœuf Ethique

    Modération : Christophe Lavelle, CNRS – Une table ronde en collaboration avec CIWF

  • Agathe Gignoux - Chargée d’Affaires publiques, CIWF

    Agathe Gignoux - Chargée d’Affaires publiques, CIWF

    Agathe Gignoux est responsable « affaires publiques » de l’association Compassion In World Farming (CIWF) France qui encourage les pratiques d’élevage respectueuses du bien-être des animaux de ferme et propose des alternatives à l’élevage intensif.

    …………………………

    14h : Table ronde
    Quelles initiatives pour une alimentation sans élevage industriel ?

    En France, 80% des animaux sont élevés en système intensif. Les impacts et externalités négatives de ce mode d’élevage sont nombreux et de plus en plus de voix se lèvent pour montrer leur désaccord avec ce système et proposer d’autres modèles. Éleveurs, restaurateurs, cantines… partout sur le territoire, des initiatives fleurissent, des coalitions se créent. Comment et pourquoi se font ces transitions vers des modèles alimentaires plus respectueux des animaux, de la planète et des êtres humains ? Qu’est-ce qui a permis cette transition ? Que faudrait-il pour que ces alternatives se développent et perdurent ?

    Intervenants :
    – Xavier Hamon, coordinateur Alliance Slow Food des cuisinier(e)s
    – Agathe Gignoux, Chargée d’Affaires publiques, CIWF
    – Laurent Chalet, éleveur de Vache Nantaise
    – Emilie Jeannin, éleveuse La Ferme de Lignières et co-fondatrice du Bœuf Ethique

    Modération : Christophe Lavelle, CNRS – Une table ronde en collaboration avec CIWF

  • Laurent Chalet - éleveur de Vache Nantaise

    Laurent Chalet - éleveur de Vache Nantaise

    Laurent Chalet a fait partie des éleveurs qui ne voulaient pas voir la vache nantaise disparaître. Aujourd’hui, sa ferme « à taille humaine mais efficace » repose sur la vente directe et alimente des restaurants nantais. Seuls une quinzaine de veaux et moins de dix bœufs sont vendus par an, un volume équilibré par des charges très faibles. Il est par ailleurs à l’initiative de la Fête de la vache Nantaise.

    …………………………

    14h : Table ronde
    Quelles initiatives pour une alimentation sans élevage industriel ?

    En France, 80% des animaux sont élevés en système intensif. Les impacts et externalités négatives de ce mode d’élevage sont nombreux et de plus en plus de voix se lèvent pour montrer leur désaccord avec ce système et proposer d’autres modèles. Éleveurs, restaurateurs, cantines… partout sur le territoire, des initiatives fleurissent, des coalitions se créent. Comment et pourquoi se font ces transitions vers des modèles alimentaires plus respectueux des animaux, de la planète et des êtres humains ? Qu’est-ce qui a permis cette transition ? Que faudrait-il pour que ces alternatives se développent et perdurent ?

    Intervenants :
    – Xavier Hamon, coordinateur Alliance Slow Food des cuisinier(e)s
    – Agathe Gignoux, Chargée d’Affaires publiques, CIWF
    – Laurent Chalet, éleveur de Vache Nantaise
    – Emilie Jeannin, éleveuse La Ferme de Lignières et co-fondatrice du Bœuf Ethique

    Modération : Christophe Lavelle, CNRS – Une table ronde en collaboration avec CIWF

  • Emilie Jeannin - éleveuse La Ferme de Lignières et co-fondatrice du Bœuf Ethique

    Emilie Jeannin - éleveuse La Ferme de Lignières et co-fondatrice du Bœuf Ethique

    Installée sur la commune de Beurizot, au cœur de la Bourgogne, la famille Jeannin exploite une ferme de polyculture élevage depuis 1980.
    Après des études en bac Agro/environnement, puis un BTS Agro et un autre en technico-commercial (avec en prime des études en psycho), Emilie occupe durant 6 années, une place d’animatrice dans le monde agricole. Depuis 2006, elle a repris avec son frère Brian, l’exploitation de leurs parents. Sur 300 hectares de propriété, ils élèvent 400 vaches charolaises sans antibiotique et sans OGM. Emilie est co-fondatrice du Boeuf Ethique qui prône un abattage à la ferme.

    …………………………

    14h : Table ronde
    Quelles initiatives pour une alimentation sans élevage industriel ?

    En France, 80% des animaux sont élevés en système intensif. Les impacts et externalités négatives de ce mode d’élevage sont nombreux et de plus en plus de voix se lèvent pour montrer leur désaccord avec ce système et proposer d’autres modèles. Éleveurs, restaurateurs, cantines… partout sur le territoire, des initiatives fleurissent, des coalitions se créent. Comment et pourquoi se font ces transitions vers des modèles alimentaires plus respectueux des animaux, de la planète et des êtres humains ? Qu’est-ce qui a permis cette transition ? Que faudrait-il pour que ces alternatives se développent et perdurent ?

    Intervenants :
    – Xavier Hamon, coordinateur Alliance Slow Food des cuisinier(e)s
    – Agathe Gignoux, Chargée d’Affaires publiques, CIWF
    – Laurent Chalet, éleveur de Vache Nantaise
    – Emilie Jeannin, éleveuse La Ferme de Lignières et co-fondatrice du Bœuf Ethique

    Modération : Christophe Lavelle, CNRS – Une table ronde en collaboration avec CIWF

  • Christophe Lavelle - chercheur au CNRS

    Christophe Lavelle - chercheur au CNRS

    Christophe Lavelle est chercheur au CNRS et au Muséum National d’Histoire Naturelle, à Paris. Spécialiste de l’alimentation, il enseigne la physico-chimie culinaire au sein de nombreuses universités et donne régulièrement des conférences auprès du grand public et des professionnels.

    …………………………

    14h : Table ronde
    Quelles initiatives pour une alimentation sans élevage industriel ?

    En France, 80% des animaux sont élevés en système intensif. Les impacts et externalités négatives de ce mode d’élevage sont nombreux et de plus en plus de voix se lèvent pour montrer leur désaccord avec ce système et proposer d’autres modèles. Éleveurs, restaurateurs, cantines… partout sur le territoire, des initiatives fleurissent, des coalitions se créent. Comment et pourquoi se font ces transitions vers des modèles alimentaires plus respectueux des animaux, de la planète et des êtres humains ? Qu’est-ce qui a permis cette transition ? Que faudrait-il pour que ces alternatives se développent et perdurent ?

    Intervenants :
    – Xavier Hamon, coordinateur Alliance Slow Food des cuisinier(e)s
    – Agathe Gignoux, Chargée d’Affaires publiques, CIWF
    – Laurent Chalet, éleveur de Vache Nantaise
    – Emilie Jeannin, éleveuse La Ferme de Lignières et co-fondatrice du Bœuf Ethique

    Modération : Christophe Lavelle, CNRS – Une table ronde en collaboration avec CIWF

    …………………………

    18h : Atelier
    Vous avec une question de cuisine? Venez la poser! avec Christophe Lavelle, CNRS

    Soufflé qui monte, lait qui mousse, sauce qui épaissit, flan qui prend, viande qui brunit : la cuisine, ou « art de transformer les mets », nous montre quantité de phénomènes plus ou moins mystérieux, que la science nous aide à mieux comprendre, et donc mieux maîtriser. Cet atelier sera l’occasion pour chacun(e) de venir avec ses questions!

  • Pierre-Henri Gouyon - biologiste, membre du comité scientifique de la Fondation pour la Nature et l’Homme

    Pierre-Henri Gouyon - biologiste, membre du comité scientifique de la Fondation pour la Nature et l’Homme

    Ingénieur agronome de l’Institut National Agronomique de Paris et Docteur Ingénieur en génétique, Pierre-Henri Gouyon est spécialisé en sciences de l’évolution et plus particulièrement en génétique, en botanique, et en écologie. Au-delà de ses travaux scientifiques, il s’est intéressé aux questions d’éthique et de relations entre science et société. Il a enseigné à l’Agro de Paris, à l’Université de Paris Sud, à l’Ecole Polytechnique et s’est impliqué dans différents comités scientifiques et d’éthiques. Il est membre du Conseil Scientifique de la Fondation pour la Nature et l’Homme, chevalier de la Légion d’Honneur et des Palmes Académiques.

    …………………………

    15h : Table ronde
    Pour une santé des hommes et des écosystèmes

    Intervenants :
    – Pierre-Henri Gouyon, biologiste
    – François Attali, directeur de Ferme France
    – Marie Brouard, maraîchère, ferme De la graine à la récolte
    – Gilles Fumey, géographe, enseignant chercheur – Sorbonne

    Modération : Pierre Hivernat, Alimentation Générale – Une table ronde en collaboration avec la Fondation pour la Nature et l’Homme

  • François Attali - directeur de Ferme France

    François Attali - directeur de Ferme France

    François Attali est président de la nouvelle association Ferme France et directeur marketing chez Terrena.

    …………………………

    15h : Table ronde
    Pour une santé des hommes et des écosystèmes

    Intervenants :
    – Pierre-Henri Gouyon, biologiste
    – François Attali, directeur de Ferme France
    – Marie Brouard, maraîchère, ferme De la graine à la récolte
    – Gilles Fumey, géographe, enseignant chercheur – Sorbonne

    Modération : Pierre Hivernat, Alimentation Générale – Une table ronde en collaboration avec la Fondation pour la Nature et l’Homme

  • Marie Brouard - maraîchère, ferme De la graine à la récolte

    Marie Brouard - maraîchère, ferme De la graine à la récolte

    Marie Brouard est une puriste. Ancienne formatrice en espace vert, elle consacre désormais tout son temps au service de la nature. En 2009, elle transforme les 0.5 hectares terrain en jachère de sa grand-mère, pour y installer un potager biologique. A quelques pas de là, elle plante un verger bio de 850m2, aux abords de la ville de Donnemarie Dontilly. Engagée pour la préservation de la biodiversité, elle cultive des variétés rares et anciennes. Convaincue qu’une agriculture naturelle à taille humaine est indéniable pour la préservation de l’environnement, Marie transmet son engagement lors d’ateliers pédagogiques de développement durable pour les enfants et leur famille.

    …………………………

    15h : Table ronde
    Pour une santé des hommes et des écosystèmes

    Intervenants :
    – Pierre-Henri Gouyon, biologiste
    – François Attali, directeur de Ferme France
    – Marie Brouard, maraîchère, ferme De la graine à la récolte
    – Gilles Fumey, géographe, enseignant chercheur – Sorbonne

    Modération : Pierre Hivernat, Alimentation Générale – Une table ronde en collaboration avec la Fondation pour la Nature et l’Homme

    …………………………

    Atelier sur son stand au Loft
    Bio et local, c’est idéal : repiquage de salades avec Marie Brouard.

    maraîchère et arboricultrice fruitière bio en Île-de-france, Marie ne cultive que des légumes rares anciens ou oubliés. Tout au long de la journée, elle propose une initiation au repiquage de salades …
    Atelier enfant – en continu sur son stand

  • Gilles Fumey, géographe, enseignant chercheur - Sorbonne

    Gilles Fumey, géographe, enseignant chercheur - Sorbonne

    Professeur de géographie de l’Université Paris-Sorbonne, chercheur à l’ISCC, et responsable du pôle Alimentation, risques et santé. Gilles Fumey pratique l’approche géoculturelle pour décrypter l’actualité ou tout phénomène politique, économique, esthétique qui lui paraît caractérisé par sa spatialité. Travaillant plus particulièrement sur l’alimentation, il la replace dans ces problématiques géoculturelles.

    …………………………

    11h : Atelier
    Comment acheter quand on est fauché? avec Gilles Fumey

    On met toujours en avant le prix des denrées qui renchérissent nos paniers. Mais il faut ruser avec les prix et apprendre à acheter avec l’objectif de ne pas gaspiller. L’achat est une science enseignée dans les écoles de commerce qu’on pourrait aussi nous apprendre. Démonstration !

    …………………………

    15h : Table ronde
    Pour une santé des hommes et des écosystèmes

    Intervenants :
    – Pierre-Henri Gouyon, biologiste
    – François Attali, directeur de Ferme France
    – Marie Brouard, maraîchère, ferme De la graine à la récolte
    – Gilles Fumey, géographe, enseignant chercheur – Sorbonne

    Modération : Pierre Hivernat, Alimentation Générale – Une table ronde en collaboration avec la Fondation pour la Nature et l’Homme

  • Pierre Hivernat - directeur de la rédaction Alimentation Générale

    Pierre Hivernat - directeur de la rédaction Alimentation Générale

    Pierre Hivernat a été Chef de rubrique au magazine Les Inrockuptibles (1995-2000). Fondateur et rédacteur en chef du premier numéro d’Alimentation générale, il a également chroniqué la cuisine à Médiapart et pour le guide Omnivore. Jusqu’en mai 2014, il était Directeur du développement du quotidien Libération. A présent, il est président de la SAS et directeur de la publication d’Alimentation Générale.

    …………………………

    15h : Table ronde
    Pour une santé des hommes et des écosystèmes

    Intervenants :
    – Pierre-Henri Gouyon, biologiste
    – François Attali, directeur de Ferme France
    – Marie Brouard, maraîchère, ferme De la graine à la récolte
    – Gilles Fumey, géographe, enseignant chercheur – Sorbonne

    Modération : Pierre Hivernat, Alimentation Générale – Une table ronde en collaboration avec la Fondation pour la Nature et l’Homme

  • Denise Vuillon - AMAP

    Denise Vuillon - AMAP

    Avec son époux Daniel, Denise Vuillon est à l’origine de la première AMAP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne), à Ollioules, dans le Var en 2001.

    …………………………

    15h : Table ronde
    Comment les citoyens peuvent jouer un rôle dans la transition alimentaire ?

    Le lobbying n’est plus réservé qu’aux lobbyistes. Tous les citoyens peuvent influencer le monde de demain. Des initiatives visant l’autonomie et la preuve par l’exemple peuvent infléchir la législation. Partons à la rencontre de ceux qui tentent d’écrire une nouvelle Histoire.

    Intervenants :
    – Grégory Gendre, maire d’Olus d’Oléron
    – Denise Vuillon, fondatrice des AMAP
    – Jonathan Attias, Des clics de Conscience
    – Hélène Binet, La Ruche qui dit Oui!

    Modération : Maxime de Rostolan, Fermes d’avenir – Une table ronde en collaboration avec Blue Bees et Fermes d’avenir

  • Jonathan Attias, Des clics de Conscience

    Jonathan Attias, Des clics de Conscience

    Quand Jonathan Attias et Alexandre Lumbroso s’engagent en 2014 dans un tour de France des petits maraîchers adeptes de l’agroécologie, ils ne se doutent pas alors qu’ils vont contribuer à l’écriture de la loi sur la biodiversité. En lançant #YesWeGraine, une pétition destinée à préserver les semences traditionnelles, ils ont mis en lumière la puissance du pouvoir citoyen avec le soutien non négligeable de Joël Labbé, sénateur sans étiquette, qui déposera leurs amendements. Ils sont par ailleurs les réalisateurs du documentaire « Des Clics de Conscience », itinéraire d’une simple pétition devenue amendement, qui raconte l’émergence de la place du citoyen dans le processus démocratique.

    …………………………

    15h : Table ronde
    Comment les citoyens peuvent jouer un rôle dans la transition alimentaire ?

    Le lobbying n’est plus réservé qu’aux lobbyistes. Tous les citoyens peuvent influencer le monde de demain. Des initiatives visant l’autonomie et la preuve par l’exemple peuvent infléchir la législation. Partons à la rencontre de ceux qui tentent d’écrire une nouvelle Histoire.

    Intervenants :
    – Grégory Gendre, maire d’Olus d’Oléron
    – Denise Vuillon, fondatrice des AMAP
    – Jonathan Attias, Des clics de Conscience
    – Hélène Binet, La Ruche qui dit Oui!

    Modération : Maxime de Rostolan, Fermes d’avenir – Une table ronde en collaboration avec Blue Bees et Fermes d’avenir

     

    …………………………

    20h – Projection du Film documentaire Des Clics de Conscience
    de  Jonathan Attias, Alexandre Lumbroso
    15 minutes de rencontre avec Jonathan Attias suivi du film

  • Hélène Binet, responsable éditoriale de La Ruche qui dit Oui!

    Hélène Binet, responsable éditoriale de La Ruche qui dit Oui!

    Hélène écrit pour le blog La Ruche qui dit Oui! ainsi que pour des sites d’information alternatifs ou la presse traditionnelle ; elle publie des guides aussi différents que « Les arbres remarquables d’Isère » ou « Belle et bio à Paris » ; et elle gère sa propre Ruche, l’une des premières et des plus grandes en France …

    …………………………

    15h : Table ronde
    Comment les citoyens peuvent jouer un rôle dans la transition alimentaire ?

    Le lobbying n’est plus réservé qu’aux lobbyistes. Tous les citoyens peuvent influencer le monde de demain. Des initiatives visant l’autonomie et la preuve par l’exemple peuvent infléchir la législation. Partons à la rencontre de ceux qui tentent d’écrire une nouvelle Histoire.

    Intervenants :
    – Grégory Gendre, maire d’Olus d’Oléron
    – Denise Vuillon, fondatrice des AMAP
    – Jonathan Attias, Des clics de Conscience
    – Hélène Binet, La Ruche qui dit Oui!

    Modération : Maxime de Rostolan, Fermes d’avenir – Une table ronde en collaboration avec Blue Bees et Fermes d’avenir

     

  • Maxime de Rostolan, fondateur de Fermes d’avenir

    Maxime de Rostolan, fondateur de Fermes d’avenir

    Maxime  de Rostollan est le fondateur de la Ferme de la Bourdaisière, une ferme en agroécologie inspirée par la ferme normande du Bec-Hellouin. Il est par ailleurs le fondateur de Fermes d’Avenir, un réseau de microfermes vertueuses. Il est aussi le Président de la plateforme de crowfunding BlueBees.

    …………………………

    15h : Table ronde
    Comment les citoyens peuvent jouer un rôle dans la transition alimentaire ?

    Le lobbying n’est plus réservé qu’aux lobbyistes. Tous les citoyens peuvent influencer le monde de demain. Des initiatives visant l’autonomie et la preuve par l’exemple peuvent infléchir la législation. Partons à la rencontre de ceux qui tentent d’écrire une nouvelle Histoire.

    Intervenants :
    – Grégory Gendre, maire d’Olus d’Oléron
    – Denise Vuillon, fondatrice des AMAP
    – Jonathan Attias, Des clics de Conscience
    – Hélène Binet, La Ruche qui dit Oui!

    Modération : Maxime de Rostolan, Fermes d’avenir – Une table ronde en collaboration avec Blue Bees et Fermes d’avenir

     

  • Jean-Louis Robillard

    Jean-Louis Robillard

    Pendant 30 ans, Jean-Louis Robillard a été responsable de réseaux d’éducation populaire et d’appui à la création d’entreprises, de collectivités territoriales. Son parcours de vie professionnelle s’est attaché à créer du développement solidaire dans les territoires, les organisations, les entreprises, du monde agricole et rural. La création de biens communs, la démocratie participative, la coproduction du changement sont au cœur de son action. Cet ancien élu de la Région Nord-Pas-de-Calais est aujourd’hui consultant et formateur chez Oxalis.

    …………………………

    16h : Partage d’expériences
    Territoires innovants

    Intervenants :
    – Jean-Louis Robillard, Cabinet de Consulant, Oxalis, Douais
    – Gilles Pérole, adjoint au maire de Mouans Sartoux
    – Antoinette Guhl, adjointe au maire de Paris

    Modération : Daniel Wathelet, IUFN

  • Gilles Pérole, adjoint au maire de Mouans Sartoux

    Gilles Pérole, adjoint au maire de Mouans Sartoux

    Gilles Pérole est maire-Adjoint à la ville de Mouans-Sartoux et président de Un Plus Bio, association animée par une équipe de bénévoles et trois salariés qui œuvrent pour rassembler les acteurs qui construisent des initiatives de restauration collective bio et de qualité, dans le même esprit de partage qui a conduit à sa création.

    …………………………

    16h : Partage d’expériences
    Territoires innovants

    Intervenants :
    – Jean-Louis Robillard, Cabinet de Consulant, Oxalis, Douais
    – Gilles Pérole, adjoint au maire de Mouans Sartoux
    – Antoinette Guhl, adjointe au maire de Paris

    Modération : Daniel Wathelet, IUFN

  • Antoinette Guhl, adjointe au maire de Paris

    Antoinette Guhl, adjointe au maire de Paris

    Antoinette Guhl est adjointe à la Mairie de Paris chargée de l’Economie sociale et solidaire, de l’Innovation sociale et de l’Economie circulaire ; conseillère du 20ème arrondissement de Paris. Notamment investie dans la micro-finance et le commerce équitable en Afrique, elle a été par ailleurs consultante à Equinoxe Conseil, une société d’accompagnement de projets de développement durable auprès des collectivités et d’entreprises privées en Ile-de-France.

    …………………………

    16h : Partage d’expériences
    Territoires innovants

    Intervenants :
    – Jean-Louis Robillard, Cabinet de Consulant, Oxalis, Douais
    – Gilles Pérole, adjoint au maire de Mouans Sartoux
    – Antoinette Guhl, adjointe au maire de Paris

    Modération : Daniel Wathelet, IUFN

  • Daniel Wathelet - président IUFN

    Daniel Wathelet - président IUFN

    Daniel Wathelet participe à la conception et l’animation de démarches participatives pour l’élaboration de plans de développement stratégiques ou de schéma territoriaux de développement en Wallonie. Il est chargé de mission animation du Réseau Wallon de Développement Rural, et il a animé un travail de capitalisation sur l’essaimage d’Espaces Test Maraîchers en Wallonie. Il est impliqué dans la mise en œuvre du projet de Ceinture Aliment-terre liégeoise, projet qui se fonde sur l’intelligence collective et s’inscrit dans l’économie circulaire. Il est président d’IUFN (International Urban Food Network),  association loi 1901 reconnue d’intérêt général, qui accompagne les collectivités territoriales dans la transition de leur système alimentaire vers plus de durabilité. Cela se traduit notamment par un appui méthodologique à la préfiguration et au montage de leur Projet Alimentaire Territorial (PAT) et des dispositifs de gouvernance qui l’accompagnent.

    …………………………

    16h : Partage d’expériences
    Territoires innovants

    Intervenants :
    – Jean-Louis Robillard, Cabinet de Consulant, Oxalis, Douais
    – Gilles Pérole, adjoint au maire de Mouans Sartoux
    – Antoinette Guhl, adjointe au maire de Paris

    Modération : Daniel Wathelet, IUFN

  • Thomas Canetti - fondateur FOOD4GOOD

    Thomas Canetti - fondateur FOOD4GOOD

    Gastronome amateur de bons produits, amoureux de la nature, ancien bénévole du WWF France, Thomas Canetti lance Food4Good en 2008, société spécialisée dans la transformation de poissons éco-certifiés provenant d’une pêche durable ou d’un élevage durable et BIO.

    …………………………

    16h : Partage d’expériences
    Entreprendre autrement

    Intervenants :
    – Thomas Canetti, fondateur FOOD4GOOD, poissons 100% bio et pêche durable
    –  Beena Pardin, fondatrice Beendhi, préparations bio et végétariennes inspirées de la cuisine indienne.
    – Jean-Marc Leveque, directeur Développement Durable de Triballat Noyal, entreprise familiale de produits laitiers et végétaux
    – Nicolas Crabot, Atelier Sarrasin, biscuits bio 100% sarrasin

    Modération : Augustin Mille, KissKissBankBank – Une table ronde en collaboration avec Synabio

  • Beena Paradin - fondatrice Beendhi

    Beena Paradin - fondatrice Beendhi

    En 2008, Beena Paradin était directrice de la stratégie du groupe Conforama. Après un pari entre amis, cette fine cuisinière écrit un premier livre de cuisine indienne puis rencontre Olivier Roellinger, avec lequel elle crée les mélanges d’épices By Beena. Elle lance en 2013 sa marque de préparations bio et végétariennes, Beendhi.
    …………………………

    16h : Partage d’expériences
    Entreprendre autrement

    Intervenants :
    – Thomas Canetti, fondateur FOOD4GOOD, poissons 100% bio et pêche durable
    –  Beena Paradin, fondatrice Beendhi, préparations bio et végétariennes inspirées de la cuisine indienne.
    – Jean-Marc Leveque, directeur Développement Durable de Triballat Noyal, entreprise familiale de produits laitiers et végétaux
    – Nicolas Crabot, Atelier Sarrasin, biscuits bio 100% sarrasin

    Modération : Augustin Mille, KissKissBankBank – Une table ronde en collaboration avec Synabio

  • Jean-Marc Leveque - directeur Développement Durable de Triballat Noyal

    Jean-Marc Leveque - directeur Développement Durable de Triballat Noyal

    Jean-Marc Leveque est responsable développement activité Agriculture Biologique et développement durable au sein de l’entreprise Triballat-Noyal depuis 2003. Il est vice-président du Synabio, administrateur de l’Agence Bio, membre de la Commission Nationale de l’Agriculture Biologique à l’INAO. Il est par ailleurs, administrateur du club d’écologie industrielle du Pays de Vitré, responsable de la commission DD au sein de l’association bretonne des entreprises agroalimentaires.
    …………………………

    16h : Partage d’expériences
    Entreprendre autrement

    Intervenants :
    – Thomas Canetti, fondateur FOOD4GOOD, poissons 100% bio et pêche durable
    –  Beena Pardin, fondatrice Beendhi, préparations bio et végétariennes inspirées de la cuisine indienne.
    – Jean-Marc Leveque, directeur Développement Durable de Triballat Noyal, entreprise familiale de produits laitiers et végétaux
    – Nicolas Crabot, Atelier Sarrasin, biscuits bio 100% sarrasin

    Modération : Augustin Mille, KissKissBankBank – Une table ronde en collaboration avec Synabio

  • Nicolas Crabot - Atelier Sarrasin

    Nicolas Crabot - Atelier Sarrasin

    Nicolas Crabot est Co-fondateur de Atelier sarrasin, une fabrique de biscuits bio et sans gluten à partir de farine de sarrasin basé à Montbard en Côte d‘Or.
    …………………………

    16h : Partage d’expériences
    Entreprendre autrement

    Intervenants :
    – Thomas Canetti, fondateur FOOD4GOOD, poissons 100% bio et pêche durable
    –  Beena Pardin, fondatrice Beendhi, préparations bio et végétariennes inspirées de la cuisine indienne.
    – Jean-Marc Leveque, directeur Développement Durable de Triballat Noyal, entreprise familiale de produits laitiers et végétaux
    – Nicolas Crabot, Atelier Sarrasin, biscuits bio 100% sarrasin

    Modération : Augustin Mille, KissKissBankBank – Une table ronde en collaboration avec Synabio

  • Augustin Mille - chef de projet KissKissBankBank

    Augustin Mille - chef de projet KissKissBankBank

    Augustin Mille est chef de projet agriculture et alimentation à KissKissBankBank. Il a été impliqué à Sortons l’Agriculture du Salon dès la première édition en s’occupant entre autre de la partie initiatives.
    …………………………

    16h : Partage d’expériences
    Entreprendre autrement

    Intervenants :
    – Thomas Canetti, fondateur FOOD4GOOD, poissons 100% bio et pêche durable
    –  Beena Pardin, fondatrice Beendhi, préparations bio et végétariennes inspirées de la cuisine indienne.
    – Jean-Marc Leveque, directeur Développement Durable de Triballat Noyal, entreprise familiale de produits laitiers et végétaux
    – Nicolas Crabot, Atelier Sarrasin, biscuits bio 100% sarrasin

    Modération : Augustin Mille, KissKissBankBank – Une table ronde en collaboration avec Synabio

    …………………………

    Au Loft, Augustin présentera tout au long de la journée différentes initiatives innovantes et exemplaires.

  • grégory gendre - maire d’Olus d’Oléron

    grégory gendre - maire d’Olus d’Oléron

    Grégory Genre est maire d’une petite commune de l’île d’Oléron, en Charente-Maritime. Il a récemment entamé une nouvelle étape contre l’implantation d’un restaurant McDonald’s dans sa ville en y créant une Zone d’alimentation durable (ZAD), une initiative portée par un Mouvement pour une alimentation citoyenne sur Dolus d’Oléron (Mac Dol).

    …………………………

    17h – Atelier
    Les cantines prennent de la graine

    avec Stéphane Veyrat d’Un Plus Bio, Grégory Gendre, maire d’Olus d’Oléron et Isabelle Bretegnier.

    La cantine, est un lieu de démocratie concrète pour une autre agriculture. Venez échanger avec Isabelle Bretegnier parent d’élève et membre de « Pas d’usine, on cuisine » qui milite pour une autre cantine en région parisienne et Grégory Gendre, Maire de Dolus d’Oléron qui parce qu’il développe une cantine bio et locale, s’est opposé à donner le permis de construire pour Mac Donald sur sa commune.

  • stéphane veyrat - directeur de Un plus bio

    stéphane veyrat - directeur de Un plus bio

    Stéphane Veyrat a fait des études en agronomie. De 2000 à 2010, il dirige le Civam bio du Gard, puis Un Plus Bio, dont il a été l’un des fondateurs en 2002. Basée à Nîmes, cette association accompagne les collectivités à s’engager sur un projet de cantine scolaire bio. Stéphane Veyrat est, avec Julien Claudel, l’auteur de l’ouvrage manifeste : Les Cantines se rebellent (éditions Court-Circuit).

    …………………………

    17h – Atelier
    Les cantines prennent de la graine

    avec Stéphane Veyrat d’Un Plus Bio, Grégory Gendre, maire d’Olus d’Oléron et Isabelle Bretegnier.

    La cantine, est un lieu de démocratie concrète pour une autre agriculture. Venez échanger avec Isabelle Bretegnier parent d’élève et membre de « Pas d’usine, on cuisine » qui milite pour une autre cantine en région parisienne et Grégory Gendre, Maire de Dolus d’Oléron qui parce qu’il développe une cantine bio et locale, s’est opposé à donner le permis de construire pour Mac Donald sur sa commune.

  • Olivier Darné - artiste, apiculteur

    Olivier Darné - artiste, apiculteur

    Olivier Darné est plasticien et apiculteur urbain. Il fait partie du Parti Poétique est un regroupement d’artistes, de penseurs et de faiseurs réunis autour de questions et d’abeilles qu’ils posent dans l’espace public. Il a récemment contribué au développement de Zone sensible, une ferme en permaculture aux portes de Paris.

    …………………………

    Dans le Loft – présentation initiative
    Tous en Zone Sensible!!!
    avec Olivier Darné, Zone Sensible

    Une ferme en permaculture d’un hectare, à 400 m du métro vous avez déjà vu ça ? Olivier Darné et le collectif d’artistes Parti Poétique ouvrira en 2018 à Saint-Denis, Zone Sensible, Centre de production d’art et de nourriture. Un comptoir d’inscription avec les maraîchers et les artistes du projet est ouvert et vous permettra si vous le souhaitez, de remettre les pieds dans vos bottes et les mains à la ferme !

  • Guillaume Coudray - auteur

    Guillaume Coudray - auteur

    Auteur et réalisateur de films documentaires, Guillaume Coudray est diplômé de Sciences Po et ancien allocataire de recherche à la Fondation nationale des sciences politiques. Il a mené l’enquête sur les charcuteries présentée en 2016 par Élise Lucet dans l’émission Cash Investigation (« Industrie agroalimentaire : business contre santé », avec Sandrine Rigaud, sur France 2).

    …………………………

    17h : Atelier
    Tout n’est pas rose dans la charcuterie

    avec Guillaume Coudray, Krys Reyniers et Eugenio Mailer.
    La charcuterie a été classée cancérogène par l’Organisation Mondiale de la Santé, mais en realité c’est le mode de production industriel qui est en question. Et malheureusement beaucoup d’artisans se sont adaptés à ce standard. Guillaume Coudray nous racontera cette bizarre histoire qui a tranformé notre jambon-beurre en produit dangereux pour la santé. Krys Reyniers, éleveur-charcutier dans le Lubéron, nous expliquera comment faire de la charcuterie selon la tradition. Thérapie libératoire en guise de conclusion : dégustation de charcuteries « libres », parce que la beauté sauvera le monde mais le plaisir aussi peut y contribuer.

  • Krys Reyniers - éleveur-charcutier

    Krys Reyniers - éleveur-charcutier

    Krys Reyniers est éleveur-charcutier dans le Lubéron. D’origine belge, il s’est installé avec sa femme dans le Luberon, il y a quatre ans. Au cours de leurs recherches, ils ont découvert les cochons laineux (race Mangalica), très rustiques et préférant la vie au grand air.

    …………………………

    17h : Atelier
    Tout n’est pas rose dans la charcuterie

    avec Guillaume Coudray, Krys Reyniers et Eugenio Mailer.
    La charcuterie a été classée cancérogène par l’Organisation Mondiale de la Santé, mais en realité c’est le mode de production industriel qui est en question. Et malheureusement beaucoup d’artisans se sont adaptés à ce standard. Guillaume Coudray nous racontera cette bizarre histoire qui a tranformé notre jambon-beurre en produit dangereux pour la santé. Krys Reyniers, éleveur-charcutier dans le Lubéron, nous expliquera comment faire de la charcuterie selon la tradition. Thérapie libératoire en guise de conclusion : dégustation de charcuteries « libres », parce que la beauté sauvera le monde mais le plaisir aussi peut y contribuer.

  • eugenio mailler - journaliste Alimentation Générale

    eugenio mailler - journaliste Alimentation Générale

    Philosophe de formation et gourmet par vocation, Eugenio Mailler a notamment été responsable du développement international de Slow Food puis en charge des éditions 2011 et 2013 d’Euro Gusto, la biennale française du mouvement. Aujourd’hui sourceur de produits et pigiste, il contribue à Alimentation Générale depuis sa création, et notamment à la rubrique sur les producteurs.

    …………………………

    17h : Atelier
    Tout n’est pas rose dans la charcuterie

    avec Guillaume Coudray, Krys Reyniers et Eugenio Mailer.
    La charcuterie a été classée cancérogène par l’Organisation Mondiale de la Santé, mais en realité c’est le mode de production industriel qui est en question. Et malheureusement beaucoup d’artisans se sont adaptés à ce standard. Guillaume Coudray nous racontera cette bizarre histoire qui a tranformé notre jambon-beurre en produit dangereux pour la santé. Krys Reyniers, éleveur-charcutier dans le Lubéron, nous expliquera comment faire de la charcuterie selon la tradition. Thérapie libératoire en guise de conclusion : dégustation de charcuteries « libres », parce que la beauté sauvera le monde mais le plaisir aussi peut y contribuer.

  • Linda bedouet - Responsable du Réseau des Fermes d’Avenir

    Linda bedouet - Responsable du Réseau des Fermes d’Avenir

    Anciennement dans l’immobilier, Linda repris une formation en management durable et circuits courts. Elle est fondatrice de la Ferme des Rufaux, en Normandie et également l’auteur du livre « Créer sa micro-ferme » aux Editions Rustica, financé par Fermes d’Avenir. Elle est Responsable du Réseau des Fermes d’Avenir, et particulièrement en Normandie.

    …………………………

    18h : Atelier
    Devenir Néo-paysan, mode d’emploi

    avec Fermes d’avenir, la Collection TerrAgora et Néo Agri

    Un retour à la terre vous chatouille ? Vous avez un projet agricole agroécologique ? Vous êtes en phase d’installation ? Venez participer à cet atelier interactif qui, à travers vos questions et témoignages, sous le regard bienveillant d’experts, vous apportera des éclairages sur le parcours à l’installation agricole.

    …………………………

    Les animateurs : Luis BARRAUD et Camille ATLANI-BICHARZON.
    Les experts : Linda BEDOUET et Bruno Macia.

  • Camille ATLANI-BICHARZON - Directrice de la Collection TerrAgora

    Camille ATLANI-BICHARZON - Directrice de la Collection TerrAgora

    Camille ATLANI-BICHARZON est directrice de la Collection TerrAgora aux Editions France Agricole, co-fondatrice des Assises Néo-Paysannes & traductrice de You Can Farm de Joel Salatin.

    …………………………

    18h : Atelier
    Devenir Néo-paysan, mode d’emploi

    avec Fermes d’avenir, la Collection TerrAgora et Néo Agri

    Un retour à la terre vous chatouille ? Vous avez un projet agricole agroécologique ? Vous êtes en phase d’installation ? Venez participer à cet atelier interactif qui, à travers vos questions et témoignages, sous le regard bienveillant d’experts, vous apportera des éclairages sur le parcours à l’installation agricole.

    …………………………

    Les animateurs : Luis BARRAUD et Camille ATLANI-BICHARZON.
    Les experts : Linda BEDOUET et Bruno Macia.

  • Bruno Macias - co-fondateur de l'association Neo-Agri

    Bruno Macias - co-fondateur de l'association Neo-Agri

    Bruno Macias est co-fondateur de l’association Neo-Agri, co-auteur du livre « Néo-paysans, le guide très pratique.Toutes les étapes de l’installation en agroécologie » Editions France Agricole.

    …………………………

    18h : Atelier
    Devenir Néo-paysan, mode d’emploi

    avec Fermes d’avenir, la Collection TerrAgora et Néo Agri

    Un retour à la terre vous chatouille ? Vous avez un projet agricole agroécologique ? Vous êtes en phase d’installation ? Venez participer à cet atelier interactif qui, à travers vos questions et témoignages, sous le regard bienveillant d’experts, vous apportera des éclairages sur le parcours à l’installation agricole.

    …………………………

    Les animateurs : Luis BARRAUD et Camille ATLANI-BICHARZON.
    Les experts : Linda BEDOUET et Bruno Macia.

  • Luis BARRAUD - Slow Food Paris

    Luis BARRAUD - Slow Food Paris

    Luis Barraud est consultant en communication, relations institutionnelles et développement pour le réseau Maraîchage Sol Vivant. Il est par ailleurs très actif au sein de Slow Food Paris.

    …………………………

    18h : Atelier
    Devenir Néo-paysan, mode d’emploi

    avec Fermes d’avenir, la Collection TerrAgora et Néo Agri

    Un retour à la terre vous chatouille ? Vous avez un projet agricole agroécologique ? Vous êtes en phase d’installation ? Venez participer à cet atelier interactif qui, à travers vos questions et témoignages, sous le regard bienveillant d’experts, vous apportera des éclairages sur le parcours à l’installation agricole.

    …………………………

    Les animateurs : Luis BARRAUD et Camille ATLANI-BICHARZON.
    Les experts : Linda BEDOUET et Bruno Macia.

  • daniele bianchi

    daniele bianchi

    Daniele Bianchi, italien résidant à Bruxelles, est enseignant et expert en droit alimentaire. Il travaille au service juridique de la Commission européenne mais c’est avant tout « un simple consommateur confronté à la corvée des courses et au dilemme du bon choix ».

    …………………………

    15h : Atelier
    Lecture d’étiquette

    avec Daniele Bianchi auteur de « Comment lire l’étiquette d’un aliment ? »

    Dans la jungle des mentions, obligatoires ou pas, des médailles, des macarons, des allégations et la savane du pur marketing, dont les imprimés envahissent les moindres recoins des emballages des produits alimentaires, il n’est pas toujours évident pour le consommateur de trouver son chemin. Participez à l’atelier Comment lire l’étiquette d’un aliment… pour reconnaître faux produits naturels et vrais produits chimiques !

  • amandine gatien - consultante-chercheuse chez Auxilia

    amandine gatien - consultante-chercheuse chez Auxilia

    Ingénieur agronome d’AgroParisTech (2004), Amandine Gatien a travaillé en organisations agricoles pendant 3 ans avant d’entamer une thèse de doctorat à l’Université du Mans en géographie sociale, sur les relations entre systèmes agricoles et environnement. Docteur depuis 2013, elle s’intéresse à la prise en compte de l’environnement par l’agriculture, à la reterritorialisation de l’alimentation et à la manière dont les politiques agricoles et territoriales influencent la transition agricole et alimentaire. Elle dispose d’une expérience de recherche de 3 ans à l’international (Japon, Europe, Etats-Unis). Chez Auxilia, Amandine intervient en tant que consultante-chercheuse.

    …………………………

    Atelier à 16h & 17h
    Joies et tracas de l’alimentation près de chez nous

    avec Amandine Gatien, consultante-chercheuse chez Auxilia, cabinet de conseil en transition socio-écologique

    Partage d’expériences sur la relocalisation des systèmes alimentaires avec des collectivités territoriales, des agriculteurs et des cuisines collectives.
    Deux ateliers d’une heure.

  • Pascal Hardy, fondateur d'Agripolis - fermes urbaines, lauréat Parisculteurs

    Pascal Hardy, fondateur d'Agripolis - fermes urbaines, lauréat Parisculteurs

    À 55 ans, Pascal Hardy est devenu un agriculteur urbain convaincu. Ce Parisien natif de Lyon est entrepreneur pour une start-up spécialisée dans l’économie circulaire quand, il y a deux ans, l’idée lui vient d’expérimenter l’agriculture urbaine.
    …………………………
    15h : Atelier
    Agriculture urbaine avec Pascal Hardy, Agripolis

    Grâce à ses fermes urbaines et ses cultures en aéroponie, la start-up cultive et distribue des légumes en circuit court et s’engage à distribuer ses productions dans un périmètre inférieur à 500 mètres du lieu de production. Dans cet atelier, Pascal Hardy, fondateur et président d’Agripolis, nous explique les tenants et les aboutissants d’une méthode de culture pas tout-à-fait comme les autres…

  • La Grange aux savoir-faire

    La Grange aux savoir-faire

    La Grange aux savoir-faire est un lieu qui se dédie à la culture du goût, à l’échange et à la transmission. Tout au long de l’année, La Grange aux savoir-faire propose une offre de stages ouverts à tous et proposera des rencontres autour des savoir-faire alimentaires.

    …………………………

    Ateliers de 15h à 18h
    La cuisine des plantes sauvages

    avec la Grange aux savoir-faire

    Le temps d’un atelier, transportez-vous à la Grange aux savoir-faire. Découvrez les plantes sauvages et apprenez à les cuisiner ! Ici pas de sortie… Mais La Grange débarque au salon avec ses plantes. Chaque atelier débutera par une découverte sensorielle au cours de laquelle vous pourrez observer, toucher, sentir, goûter… Comme en balade, elle sera ponctuée de quelques anecdotes sur les plantes, leurs usages, la botanique. Elle sera également ludique : Saurez vous reconnaitre une plante entière, ses feuilles, ses fleurs ? Ou saurez vous identifier lesquelles sont comestibles et lesquelles sont toxiques ? Pour la pratique : une réalisation collective d’une recette intégrant une ou plusieurs plantes sauvages

    15h – Atelier 1 : Fromage frais à l’ail des ours.
    L’accent sera mis sur la technique de découpe des herbes et se terminera par une dégustation sur du pain au levain de notre boulangère.

    16h – Atelier 2 : Rouleaux de printemps sauvages.
    Apprendre à confectionner un rouleau de printemps, une façon ludique de mémoriser le nom des herbes sauvages ! Les participants pourront déguster une partie sur place et remporter leur rouleau chez eux.

    17h – Atelier 3 : Energy balls aux plantes sauvages.
    Petit en-cas à la fois sain, gourmand et nutritif ! Chacun mettra la main à la pâte et dégustera ces petites bouchées d’énergie accompagnées d’une boisson nature-minute.

  • Céline & Marion - co-directrices de Ciboulette

    Céline & Marion - co-directrices de Ciboulette

    Céline & Marion sont deux soeurs engagées pour le « bien manger » : une façon de se faire plaisir et de se faire du bien tout en préservant la planète. Ensemble, elles ont créé Ciboulette qui a pour mission d’éveiller les enfants, par l’alimentation, au respect de la nature et des hommes pour construire une société pérenne.

    …………………………

    16h : Atelier
    Goûter avec ses 5 sens
    avec Céline et Marion, co-fondatrices de Ciboulette.

    Pour déguster, on utilise sa bouche mais aussi son nez, ses yeux, ses mains et même ses oreilles ! En s’amusant et dégustant, les enfants apprendront à mobiliser tous leurs sens et à exprimer leurs perceptions.

  • Stéphane Lefébure - producteur de Tome de Bray au lait cru BIO, ferme de la Quesne

    Stéphane Lefébure - producteur de Tome de Bray au lait cru BIO, ferme de la Quesne

    Christophe Lançon est cuisinier. Il est par ailleurs responsable de Slow Food Terre Normande et membre de l’Alliance des Slow Food des cuisinier(e)s qui a pour objectif d’impliquer les restaurateurs dans une démarche vertueuse de protection de la biodiversité.

    …………………………

    16h : Ateliers Slow Food
    Camembert, Livarot, Pont l’Evêque fermiers au lait cru de Normandie, du rêve à la réalité ! 

    avec Stéphane Lefébure, producteur de Tome de Bray au lait cru BIO, ferme de la Quesne à Bois Héroult et Christophe Lançon de l’Alliance Slow Food des Cuisinier(e)s.

    Du pré à l’assiette, un savoir faire séculaire et singulier,  une expérience  organoleptique  guidée par l’un des rares paysans  qui transforme  dans sa ferme l’or blanc du bocage normand, en délectable chef d’œuvre gastronomique.

  • Christophe Lançon - Slow Food Terre Normande

    Christophe Lançon - Slow Food Terre Normande

    Christophe Lançon est cuisinier. Il est par ailleurs responsable de Slow Food Terre Normande et membre de l’Alliance des Slow Food des cuisinier(e)s qui a pour objectif d’impliquer les restaurateurs dans une démarche vertueuse de protection de la biodiversité.

    …………………………

    16h : Ateliers Slow Food
    Camembert, Livarot, Pont l’Evêque fermiers au lait cru de Normandie, du rêve à la réalité !

    avec Stéphane Lefébure, producteur de Tome de Bray au lait cru BIO, ferme de la Quesne à Bois Héroult et Christophe Lançon de l’Alliance Slow Food des Cuisinier(e)s.

    Du pré à l’assiette, un savoir faire séculaire et singulier,  une expérience  organoleptique  guidée par l’un des rares paysans  qui transforme  dans sa ferme l’or blanc du bocage normand, en délectable chef d’œuvre gastronomique.

  • Marie-Françoise Rol - fondatrice confitures Oorain

    Marie-Françoise Rol - fondatrice confitures Oorain

    Marie-Françoise Rol est l’arrière petite-fille d’un des premiers industriels du sucre de canne en France en 1820. Imprégnée depuis toute petite déjà des valeurs du terroir et du développement durable, elle fonde avec son compagnon Olivier Orain, la marque Oorain en 2005, avec comme principe des exigences de faire le mieux possible des confitures en simples fruits ou en alliances mais surtout à partir de matières premières irréprochables : produits frais 100% naturels, culture soutenable ou de grands crus pure origine Premium.

    …………………………

    17h : Atelier
    Confitures d’ici

    avec Marie-Françoise Oorain

    Fruits de saison, cuisson en petite quantité, sucre de canne non raffiné…venez découvrir et participer à l’élaboration de la confiture poire-chocolat et repartez avec le pot que vous aurez réalisé jusqu’à l’étiquette!
    Atelier – 12 personnes

  • Julien et Franco - artisans fromagers chez Nanina

    Julien et Franco - artisans fromagers chez Nanina

    Julien a la mozzarella dans le sang par ses origines italiennes. C’est sur les conseils de son père qui ne trouvait aucune bonne mozarella à Paris qu’il a quitté la restauration et s’est lancé dans l’aventure de l’Artisanat. Il a ouvert fin 2017 Nanina, une fromagerie artisanale qui propose toutes les déclinaisons des fromages italiens: mozarella, burratta, scamorza. Il est accompagné de Franco Picciuolo, la casaro (fromager) de la maison, originaire de Campagnie, qui a exercé son art jusqu’en Irlande.

    …………………………

    16h : Atelier
    Fabriquez votre mozzarella artisanale

    avec Nanina et WeCanDo

    Apprendrez à façonner vous-même votre mozzarella au lait de bufflone avec Julien et Franco, artisans fromagers chez Nanina. Vous découvrirez les différents temps de préparation d’une mozzarella, du caillage au filage en passant par la cuisson. Repartez avec votre petite boule de bonheur.

  • juliette helson - Slow Food Paris Terroirs du Monde

    juliette helson - Slow Food Paris Terroirs du Monde

    Juliette Helson est la responsable de Slow Food Paris Terroirs du Monde. Elle accompagne le développement des projets Slow Food à Paris.

    …………………………

    17h : Ateliers Slow Food
    Miels des villes et miels des champs

    avec Volkan Tanaci de Citybzz apiculteur à Paris et Juliette Helson Slow Food Paris Terroirs du Monde

    Découverte du métier d’apiculteur suivie d’une dégustation comparative de miel de Paris et miel du Gâtinais, par un des rares apiculteurs ayant  une double expérience (zone urbaine et  zone rurale) et  ayant obtenu une médaille d’or du meilleur miel de la métropole du Grand Paris (2016) et médaille d’Argent (2017) au Salon International d’apiculture Apimondia avec le miel de Paris.

  • Volkan Tanaci - apiculteur, fondateur de Citybzz

    Volkan Tanaci - apiculteur, fondateur de Citybzz

    Après quelques années dans le secteur bancaire, Volkan Tanaci se tourne vers l’apiculture. Il est recruté par François Hamette, passeur de savoir et amoureux de son métier qui lui apprend l’art des abeilles. L’idée de Citybzz commence alors à germer dans son esprit et il se lance en 2017. En 2016, encore en incubateur, il est lauréat du premier concours du miel du Grand Paris … Aujourd’hui, Volkan possède une quarantaine de ruches, situées pour moitié sur des toits (d’entreprises, notamment) et des terrains d’associations.

    …………………………

    17h : Ateliers Slow Food
    Miels des villes et miels des champs

    avec Volkan Tanaci de Citybzz apiculteur à Paris et Juliette Helson Slow Food Paris Terroirs du Monde

    Découverte du métier d’apiculteur suivie d’une dégustation comparative de miel de Paris et miel du Gâtinais, par un des rares apiculteurs ayant  une double expérience (zone urbaine et  zone rurale) et  ayant obtenu une médaille d’or du meilleur miel de la métropole du Grand Paris (2016) et médaille d’Argent (2017) au Salon International d’apiculture Apimondia avec le miel de Paris.

  • Biofermes

    Biofermes

    Le projet Biofermes permet de répondre au déclin des petites fermes, de protéger notre environnement et d’apporter un nouveau souffle aux territoires ruraux en développant des formations en agroécologie.

    …………………………

    18h : Atelier
    Ecolandi : le mémory du potager
    avec Biofermes

    Créer un potager !! en famille, entre amis, dans votre établissement scolaire ou au centre de loisir. Découvrez ECO’LANDI jeu éducatif et coopératif, qui propose les techniques et les savoir-faire en jardinage écologique. Le but du jeu est de créer un projet de jardin potager sous forme d’un dessin, applicable grandeur nature dans votre jardin.

  • Swen Deral - La Sauge

    Swen Deral - La Sauge

    La Sauge a vocation à fédérer les professionnels de l’agriculture urbaine et faciliter les liens avec les autres acteurs de la ville, le monde agricole et le grand public. Elle a été créée en 2016 dans le but de voir se développer une agriculture urbaine multiforme.

    …………………………

    18h : Atelier
    Agriculture urbaine

    avec Swen Deral, La Sauge

    Découvrez avec eux les joies de l’agriculture urbaine …

     

  • Jean roland barret - Slow Food Ptis beurrés nantais

    Jean roland barret - Slow Food Ptis beurrés nantais

    Jean Roland Barret est responsable de Slow Food Ptis beurrés nantais. Il contribue au développement des projets Slow Food sur le territoire de Nantes.

    …………………………

    18h : Atelier Slow Food
    La Bretonne Pie Noir et son gros-lait

    avec Violaine et Sébastien Hautchamps, éleveurs sur l’ile d’Arz (dans le golfe du morbihan) et Jean Roland Barret, Slow Food Ptis beurrés nantais.

    Cette race bovine emblématique de la Bretagne du 19ème et du début du 20ème siècle a failli disparaître en 1970. Sauvée par des éleveurs passionnés, son lait permet la fabrication de beurre, crème, fromage et surtout son Gwell ou gros-lait. Ce lait fermenté est produit à partir d’un levain naturel sauvé lui aussi de sa disparition que vous pourrez déguster et apprécier avec les autres spécialités de cette race.

  • Nathalie Goliet - fondatrice de Résurrection

    Nathalie Goliet - fondatrice de Résurrection

    Dans le Loft – présentation initiative
    Zéro déchets
    Passionnées par les expériences culinaires, Nathalie Goliet a testé, exploré, inventé la recette qui redonne vie aux drêches. Ainsi sont nés les crackers. Ainsi est né Résurrection, une marque engagée dans le bio, le local, soutenue par une démarche circulaire et artisanale. Venez rencontrer Nathalie qui présentera comment être innovant pour valoriser les bio-déchets ou les co-produits issus des process de fabrication.

  • Don Pasta - DJ

    Don Pasta - DJ

    Passionné et curieux du monde qui l’entoure, Daniele de Michele, plus connu sous le pseudonyme Don Pasta, est un DJ gastronome. Il propose en clôture de cette édition de Sortons l’Agriculture du Salon, un mix musique et pasta!

  • Patrick Willocq - Photographe

    Patrick Willocq - Photographe

    Patrick Willocq est né en 1969 à Strasbourg mais a vécu la majeure partie de sa vie à l’étranger et notamment 23 ans en Asie et 7 ans en République Démocratique du Congo. Photographe autodidacte depuis 25 ans, sa passion pour les voyages, la découverte de différentes cultures, son désir de documenter les réalités dont il est témoin depuis son enfance sont étroitement liés.

    …………………………

    Chaque année, l’affiche est réalisée avec une photo d’un artiste sensible aux questions d’alimentation. Cette année, c’est Patrick Willocq, photographe humaniste et sa photographie « Et la vie continue ». Une série où il s’est intéressé aux migrants qui ont rejoint la France au cours des derniers mois.

Marché des producteurs & Initiatives

Une cinquantaine de paysans, producteurs, artisans, jeunes entreprises, start-up innovantes et porteurs d’initiatives, d’Île-de-France en grande majorité, sont là pour nous faire découvrir leurs produits ou leurs projets. Ils œuvrent pour une agriculture paysanne et de proximité, réfléchissent à d’autres méthodes de distribution ; ils sont attentifs au gaspillage alimentaire, au respect de la biodiversité. Certains cultivent dans les champs, d’autres en ville, certains sont urbains d’autres vivent plus proches de la campagne et sont tous différents. Ils ont néanmoins en commun le fait de s’être engagés dans une agriculture et une alimentation bonne pour les hommes comme pour la planète.
Des hommes et des femmes, inspirés, inspirants et souriants 🙂

  • Tout
  • Marché
  • Initiatives

Partenaires

Structures associées aux tables rondes et aux ateliers

Agripolis, Arbre et Paysage du Gers, Association AMAP, Association Néo-Agri,  Atelier Sarrasin, Beendhi, Bœuf Ethique, Ciboulette, CityBzzz, De la graine à la récolte, Desclics de Conscience, FOOD4GOOD, Graine El Pais, Don Pasta, EARL Val de Seudre Identi’Terre, Ecolandi, FADEAR, Ferme du Bec Hellouin, Ferme de Sainte Marthe Générations Futures, Groupe SOS, La coordination Rurale, La confédération paysanne, La Grange aux savoir-faire, La Sauge, La Collection TerrAgora, La terrasse de Gutenberg, Maraîchage Sol Vivant, Minga, Nanina & WeCanDo, OOrain Marmelade, Oxalis, Pour une agriculture du vivant, Résurrection, Restaurant Lucas Carton, Réseau Action Climat, Smart Food Paris, Société Larrous, SOL, Terre de Liens,Triballat Noyal, Zone Sensible, Zingam.

************

L’équipe de Sortons l’Agriculture du Salon remercie toutes les personnes qui ont participé généreusement et solidairement à la réalisation de cette édition. Nous remercions notamment La fondation Ekibio pour son soutien sans lequel cette manifestation n’aurait pas pu se faire.

Plus d'infos

• Télécharger le programme de Sortons l’Agriculture du Salon en version Haute Définition
• Télécharger le programme de Sortons l’Agriculture du Salon en version Basse Définition
• Télécharger le Communiqué de Presse

************

Entrée libre et gratuite

************

Si vous avez décidé de venir, et que vous voulez bien nous laisser vos coordonnées, c’est par ICI.

************

Ateliers sur réservation ICI

************

Relire et signer le Manifeste Pour une exception agricole